À la uneActualitéFranceInternationalPolitiqueSociétésociété

“Gaulois réfractaires au changement” : le peuple français de nouveau baptisé

Durant son déplacement au Danemark, le Président français a de nouveau fait parler de lui pour un petit écart de langage. Face à la reine Margrethe II, Emmanuel Macron désigne les Français de “gaulois réfractaires au changement”. Une déclaration qui divise une nouvelle fois la classe politique.

LUDOVIC MARIN – AFP

Mercredi 29 août en visite d’Etat, devant les Français locaux : une occasion parfaite pour Emmanuel Macron de promouvoir l’union des pays dans un contexte de discussion des politiques européennes. Il peint ainsi le tableau du Danemark qui a su exploiter le modèle de la flexisécurité, comme l’indique LCI. En comparaison avec la France, le chef d’Etat loue ce « peuple luthérien, qui a vécu les transformations de ces dernières années, (qui) n’est pas exactement le Gaulois réfractaire au changement ». Néanmoins, il se félicite d’avoir réussi à impulser un changement : « Vous verrez la France transformée par son peuple. Les gens changent d’état d’esprit, ils sont beaucoup plus ouverts au risque » cite Le Monde. Avant d’applaudir un recours à l’identité : « La France aussi est profondément attachée à sa culture, à ses valeurs, cette identité profonde et complexe, qui s’est toujours pensée dans l’universalisme ».

Emmanuel Macron dédramatise, ce n’était qu’un “trait d’humour”…

Gaulois réfractaire au changement : si le Président dédramatise et accuse un “trait d’humour spontané“, la nouvelle réflexion ne passe pas. L’Elysée s’enquiert également de répondre aux attaques de l’opposition qui accuse une nouvelle gourde du Président.

« Le président a dit à plusieurs reprises que les Français n’aimaient pas les ‘réformes’, tant le terme est galvaudé, car trop souvent utilisé pour parler d’actions qui, finalement, ne changement pas ou peu leur quotidien. Mais il a toujours dit que les Français étaient prêts à de grandes transformations en profondeur de notre modèle. »

Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, a également souhaité réagir à la déclaration du Président pour apaiser les tensions. Il différencie le peuple français des partis politiques. « Les Gaulois réfractaires, ce sont les partis politiques qui depuis trente ans ne veulent rien changer, qui depuis quinze jours nous jouent la “surviolence” dans les mots, qui veulent retrouver le confortable clivage gauche-droite parce qu’ils l’ont toujours connu ».

… mais l’opposition n’est pas du même avis.

La gauche et la droite notent toutes deux la “condescendance” du chef d’Etat. Sur différents réseaux sociaux et par le biais des médias, les représentants politiques de différents partis commentent la déclaration d’Emmanuel Macron. Alexis Corbière, sur Twitter, qualifie l’attitude du chef d’Etat de “très méprisant(e) contre son peuple, mais aussi très ignorant(e) sur les Gaulois“. Pour Marine Le Pen, M. Macron, « comme d’habitude […] méprise les Français depuis l’étranger ». Laurent Wauquiez, invité sur Europe 1, déclare quant à lui : « il est inadmissible d’entendre un président caricaturer les Français ».

A lire aussi : Un rapport commandé par Bruno Le Maire et Nicolas Hulot relance le nucléaire

About author

Etudiante en bicursus Droit et Histoire - Sorbonne et Assas
Related posts
À la uneActualitéFranceSanté

Covid-19 : quelles sont les stratégies du gouvernement français sur les vaccins ?

À la uneEconomieFranceSociété

Des "zones commerciales protégées" pour les commerçants

À la uneInternational

Des hommes sur Mars d'ici 4 à 6 ans ?

À la uneSéries Tv

Les nouvelles aventures de Sabrina partie 4 : découvrez le trailer

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux