La fête des Girondins, après leur qualification en barrages de la Ligue Europa, aura été de courte durée. Jeudi soir, l’entraîneur Gustavo Poyet a indiqué vouloir quitter le club, se sentant ignoré par la direction.

Hier, les Girondins de Bordeaux transféraient l’attaquant Gaëtan Laborde à Montpellier. Gustavo Poyet, l’entraîneur uruguayen de l’équipe a exprimé sa colère envers le club qu’il a rejoint cette année. Il explique en conférence de presse: « j‘ai demandé à ce qu’il ne parte pas; il est parti. Personne ne m’en a parlé« . Pour l’entraîneur c’est son « plus mauvais jour dans ce club« . Toujours en conférence de presse, il demande des explications publiques aux dirigeants bordelais. Faute de quoi, Poyet va « parler avec [son] agent et prendre une décision » sur son éventuel départ du club. L’entraîneur ne manque pas de mots pour exprimer son dégoût envers la direction des Girondins: « Ils ont fait ça contre moi, contre les joueurs, contre les supporters« .

Stéphane Martin, le président du club se défend de toute mauvaise intention:  » S’il a envie de démissionner on en discutera avec lui. Il a été mis au courant du départ de Gaëtan Laborde mercredi après-midi. Je comprends mal ce coup de sang. Je suis assez surpris« . Erreur de communication ou jeux de pouvoir, les tensions semblent monter de toutes façons. Et ce alors que les Girondins de Bordeaux joueront leur premier match de barrage jeudi 23 août.

Avant de mettre fin à la conférence, Gustavo Poyet martèle qu’il « demande du respect et du professionnalisme. C’est tout ».

À​ ​lire​ ​aussi: Football : C’est la rentrée de l’été pour L’OL