À la uneActualitéCultureMusique

Interview: Sarah Rebecca, son premier single

Sarah Rebecca nous présente son nouveau single « can’t explain ». Sortie le 9 décembre 2019. Il est tiré de son premier album prévu pour 2020. Produit par Nodey, les sons pop et électro nous plongent dans son univers.

Sarah Rebecca, cette chanteuse américaine originaire du Mississippi, débarque en France avec son single « Can’t explain ».  De ses débuts dans la musique à aujourd’hui elle se livre…

Bonjour Sarah Rebecca, vous êtes à Paris afin de présenter au monde votre nouveau single « Can’t explain ». Pouvez-vous nous parler de ce titre ? »

« J’ai travaillé avec beaucoup de différents producteurs pour l’album. Puis j’ai rencontré Nodey. J’ai adoré son énergie, ça a tout de suite collé entre nous.  Quand le morceau est bon, j’écris très vite donc j’ai travaillé avec Nodey pour cette chanson. »  

On sent qu’il y a une histoire, de l’émotion … Dites-nous comment vous est venue l’idée de cette chanson « parler » ?

« Ça raconte l’amour, j’étais à une période de ma vie assez difficile. Dans un couple il y a toujours un moment où tu te dis mais Who the fuck is this person ! et c’est ça que je voulais raconter parce que l’amour influence beaucoup mon écriture. »

Comment avez-vous commencé la musique ?

“J’ai commencé la musique très jeune. 19- 20 ans à l’église. Et avec le temps, la musique est devenue ma passion. Ça a évolué j’ai fait de la funk et maintenant je fais beaucoup d’électro et de pop.

Ce n’est pas votre première fois en France ?

“Non, j’ai beaucoup voyagé en Europe pour la musique. Quand je suis arrivée en France, j’étais avec ma petite guitare. Je faisais des concerts dans des petits clubs. Avec mes copines et très peu de publics … ça me manque encore parfois”

Puis on vous a connu grâce à plusieurs collaborations que vous avez faite. Notamment avec French 79, parlez-nous un peu de cette collaboration ?

C’était un super morceau, je ne pensais que ça allait m’apporter tant d’opportunités. French 79 et moi on bosse dur, pas d’ego entre nous, juste de la musique. Cette collaboration c’était sa vision et j’ai pris du plaisir à travailler avec lui.

Qu’est-ce qui nous réserve votre album ?

Beaucoup d’amour. J’ai deux titres avec un piano c’est assez intime, j’aime beaucoup. Je veux me rapprocher de l’auditeur, faire passer des émotions.  C’est important.

lire aussi : Kery James revendique a l’accor hotels arena

About author

Bertout Divine Journaliste
Related posts
À la uneActualitéSport

Covid-19 : Le marathon de Paris est annulé

À la uneBrèvesMédias

Cyril Hanouna de retour sur C8 dès le 31 août à 17h45

À la uneActualitéCultureSéries Tv

Will Smith reprend la série "Le Prince de Bel-Air"

À la uneCinémaMusique

"Si j'avais un marteau" : Disparition de Trini Lopez, le chanteur original du tube de Claude François

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux