À la uneActualitéInternational

Israël : Benyamin Netanyahou écarté du pouvoir

Après 12 années comme Premier ministre d’Israël, Benyamin Netanyahou a dû laisser sa place dimanche 13 juin à Naftali Bennett.

Le Knesset, Parlement d’Israël, a donné son accord pour la formation d’un nouveau gouvernement de coalition mené par Naftali Bennett, dirigeant de la droite radicale. Cette élection est historique puisqu’elle met un terme à 12 années de pouvoir ininterrompu du dirigeant conservateur Benyamin Netanyahou. Sur 119 députés, 60 se sont prononcés en faveur du nouveau gouvernement et 59 s’y sont opposés.

La passation s’est faite dans un climat plus que tendu. Dans une allocution avant le vote de confiance du Knesset, l’ancien Premier Ministre d’Israël a dénoncé “les mensonges”, la “tromperie” de la coalition à ses ennemis politiques, rappelant le discours d’un certain Donald Trump au moment de sa défaite à la présidentielle des États-Unis. Si Netanyahou a d’abord serré la main de Naftali Bennett, il l’a dans un second temps ignoré. Il a ensuite quitté le Parlement sans un mot d’encouragement pour son successeur.

Quel est ce nouveau gouvernement d’Israël ?

Pour faire face au puissant ancien Premier Ministre d’Israël, des partis ennemis sont devenus alliés. Le nouveau gouvernement est alors très hétérogène. Deux ministres sont de gauche, deux du centre, trois de droite et un du parti arabe.

De nombreux chefs d’État ont tenu à saluer le nouveau gouvernement. “Meilleurs voeux au nouveau Premier ministre Naftali Bennett pour mener Israël et son gouvernement vers la paix, la sécurité et la prospérité” a notamment écrit la Première ministre belge Sophie Wilmès sur Twitter. 

Naftali Bennett ne sera cependant pas Premier ministre durant tout le mandat. L’accord de coalition prévoit une rotation après 18 mois de pouvoir. Le centriste Yaïr Lapid lui succèdera et deviendra alors, après ce temps écoulé, Premier ministre d’Israël à son tour.

La fête dans les rues

Des milliers de personnes se sont retrouvées dans la rue pour fêter le départ de l’ancien chef d’Etat. Benyamin Netanyahou était en effet un homme politique controversé et contesté en Israël. L’emblématique place Rabin de Tel Aviv, devenue un lieu de contestation du pouvoir, s’est dimanche soir transformée en un lieu de célébration. Des milliers de personnes étaient réunies pour “tourner la page Netanyahou”.

About author

Rédacteur VL Média et étudiant à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneInsolite

Quarante ans plus tard, une part de gâteau du mariage royal du prince Charles et Lady Diana mise en vente

À la uneFranceSanté

Emmanuel Macron répond aux questions des Français sur le vaccin

À la uneSéries Tv

La Casa de Papel : découvrez la bande annonce de la saison 5

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Jugée coupable, la saga de l'été de France 3

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux