À la uneActualitéEconomieFootFranceMédias

L’accord entre la LFP et Mediapro validé par la justice

Le « deal » entre la Ligue Professionnelle de Football (LFP) et son principal diffuseur a été validé mardi par le tribunal de commerce de Nanterre. Le football français a récupéré la quasi-totalité de ses droits TV et va pouvoir les attribuer à de nouveaux diffuseurs.

Clap de fin pour la chaîne Téléfoot. Ce mardi, le tribunal de commerce de Nanterre a validé le retrait du groupe sino-espagnol Mediapro. Seulement 5 mois après son lancement, la chaîne lancée par le groupe sino-espagnol arrêtera d’émettre les différents matchs de Ligue 1 et Ligue 2 dès qu’un repreneur sera trouvé. L’accord entre la LFP et Mediapro tablait sur 830 millions d’euros de droits TV par an sur la période 2020-2024 et 80% des matchs diffusés dont l’affiche du dimanche soir à 21 heures.

Au total, le défaut de paiement de Mediapro s’élève à 325 millions d’euros, soit beaucoup plus que l’indemnité de dédommagement négociée entre le président de la Ligue Vincent Labrune et Jaume Roures, qui ont trouvé un terrain d’entente le 11 décembre : 64 millions dès la validation de l’accord, et 36 millions supplémentaires au premier semestre 2021. Cette faillite est très dure à avaler pour les clubs pros français tant ces derniers affichaient tant d’espoir sur l’augmentation de l’attribution des droits télévisés. Cela leur aurait permis de pouvoir essayer de rivaliser avec les club des 5 grands championnats européens.

A lire aussi : Fin du match pour Mediapro, le groupe arrête Téléfoot

Canal + vu par de nombreux médias comme le potentiel repreneur de la Ligue 1

Si plusieurs noms circulent, Canal+ apparaît favori : la chaîne cryptée, alliée à la chaîne spécialisée beIN Sports, semble en position de force pour négocier et obtenir les droits à un prix nettement inférieur au 1,2 milliard d’euros annuels obtenus lors de l’appel d’offres de 2018. Canal+ pourrait ainsi s’offrir une belle revanche, deux ans et demi après son humiliante éviction par Mediapro. Pour l’intégralité de la Ligue 1, une offre potentielle à moins de 600 millions d’euros fixes par an, plus une centaine de millions en part variable, a été évoquée.

Après avoir enfin récupéré la quasi-totalité des matchs de Ligue 1 et Ligue 2, la LFP se verrait bien négocier avec Canal +, partenaire “historique” de la Ligue 1. La chaîne cryptée s’est toujours dit prêt à faire une offre lorsque la situation s’éclaircirait avec une proposition globale, dévoilée par L’Equipe, autour de 580 millions d’euros par an + 100 millions d’euros de bonus liés à une éventuelle augmentation du nombre d’abonnés. Et la possibilité de faire un geste pour la saison en cours (la plus compliquée, financièrement, pour les clubs), sous forme d’avance.

About author

Apprenti journaliste
Related posts
À la uneActualitéFaits Divers

Nantes : le CHU condamné après le suicide d’une adolescente

À la uneActualitéInternational

Robert Downey Jr. en deuil après la mort de son assistant

À la uneActualité

Musée Grévin : une statue à l’effigie de Joe Biden fait son entrée

À la uneCulture

5 éléments pour comprendre … le mythe de Médusa

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux