Economie

L’assurance vie est-elle un placement rentable en 2022 ?

Vous avez en mains un capital à faire fructifier ou vous souhaitez commencer à épargner de façon régulière ? Plusieurs solutions de placements s’offrent à vous : plan d’épargne retraite, investissement dans les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI), les produits structurés, les marchés financiers, l’investissement locatif ou encore l’assurance vie. Cette dernière figure en bonne place puisqu’elle fait partie des placements préférés des Français. Les rendements des fonds euros ont toutefois observé une baisse ces dernières années. On peut se poser la question : l’assurance vie reste-t-elle un placement rentable en 2022 ?

Une rentabilité attractive grâce aux unités de compte

La rentabilité d’une assurance vie peut varier considérablement selon le contrat choisi, s’avérer performante comme enregistrer une perte de capital. Il faut savoir qu’une assurance vie est dotée de 2 supports possibles : d’un côté le fonds euros, au capital garanti, qui vous apporte des intérêts et un taux de rentabilité moyen de 1,3% (en 2022), de l’autre les unités de compte, bien plus rémunératrices mais aussi plus risquées et dont la performance varie selon les supports d’investissement choisis.

Si ces dernières années, les rendements des fonds euros accusent une baisse tendancielle, c’est la diversification des unités de compte disponibles qui fait tout l’engouement du produit. La répartition de votre capital entre les 2 supports, capital garanti et capital à risque, est une option qui permettra de vous y retrouver. Vous pouvez notamment réaliser des gains très substantiels sur les meilleurs contrats en gestion pilotée. Il faut savoir aussi que vous avez la possibilité de sécuriser vos plus-values.

L’avantage des valeurs mobilières ETF

L’assurance vie peut être un placement très rentable. Parmi les unités de compte, celles de type ETF (Exchange Traded Funds) ou Trackers, des fonds indiciels cotés en bourse, présentent de gros avantages :  des frais de gestion annuels souvent réduits, parfois 20 fois moins qu’un fonds traditionnel ; une large diversification, avec des indices boursiers qui peuvent contenir plusieurs centaines ou milliers d’actions ; une performance fidèle aux marchés boursiers puisqu’ils répliquent leur indice de référence ; ils peuvent être accessibles avec un capital limité dans les contrats en ligne.

Pour dénicher un contrat qui réponde à vos attentes et vous offre une belle perspective de rentabilité, n’hésitez pas à comparer les offres du marché, certains contrats étant plus pertinents que d’autres. Montrez-vous prudent : ce n’est pas parce qu’un contrat a enregistré de bonnes performances les dernières années qu’il en sera de même pour votre échéance à long terme. Inversement, si les précédents résultats affichent une rentabilité trop moyenne, cela ne signifie pas pour autant qu’à l’horizon de votre contrat, vous ne pourrez pas enregistrer une performance bien supérieure. Cela ne projette en rien les rendements futurs.

Les critères d’un bon contrat et donc d’une bonne rentabilité

La rentabilité va aussi dépendre de la qualité du contrat. Renseignez-vous sur les frais de gestion, d’arbitrage, les frais de mouvements, pour éviter la désagréable surprise de frais cachés. Analysez les options de gestion et les supports d’investissement disponibles (ETF, OPCVM…), certains pointant davantage vers des secteurs clés et d’avenir.

Regardez bien le type de fonds euros proposé, il peut y avoir une répercussion sur la performance : prenez connaissance du taux minimum garanti (TMG), de la participation aux bénéfices (PAB) et de la composition du fonds (certains sont plus dynamiques et se composent de fonds immobiliers et d’actions, pas seulement d’obligations).

Enfin, tenez compte des bonus de rémunération : ils peuvent être versés sur le fonds euros moyennant un investissement de votre part sur des unités de compte. Sachez que le rendement d’un fonds euros peut varier de façon très significative d’un contrat à l’autre, un seul mot d’ordre : comparez !

Une fiscalité avantageuse indéniable

L’avantage fiscal explique en partie le succès de l’assurance vie. Premièrement, la taxation intervient uniquement lorsque vous souhaitez récupérer les fonds, c’est-à-dire lors d’un rachat, partiel ou total. Autrement dit, le capital que vous avez versé et les intérêts engrangés ne sont pas fiscalisés tant qu’ils restent sur le contrat. L’impôt n’intervient que lors du déblocage et de la perception des fonds et, précision importante, s’effectue uniquement sur les gains (intérêts et plus-values) de votre versement.

Deuxièmement, après 8 ans de détention du contrat, vous bénéficiez d’un abattement de 4600 euros pour une personne seule et de 9200 euros pour un couple (marié ou pacsé) avant que le taux de l’impôt ne s’applique sur les gains des intérêts et plus-values. Mais en réalité, la plupart du temps, si la part de votre retrait comprend moins de 4600 ou 9200 euros d’intérêts, vous n’aurez aucun impôt à payer. L’imposition après 8 ans concerne essentiellement les contrats qui ont généré beaucoup de gains ou les retraits très importants sur des anciennes assurances vie.

Nombreux sont les placements qui ne bénéficient pas d’une fiscalité aussi avantageuse. Bon à savoir : celle-ci sera identique où que vous souscriviez votre contrat.

Une épargne souple et facilement disponible

Faire le choix de l’assurance vie en 2022, en plus d’être un placement rentable, c’est vous garantir le confort d’une épargne particulièrement souple d’utilisation.

-L’argent est disponible à tout moment, votre épargne n’est jamais bloquée.

-Vous pouvez opter pour des versements libres ou programmés, à votre rythme.

-Il n’y a aucune condition de ressources pour y souscrire. Vous pouvez établir un contrat dès l’âge de 18 ans. Les parents sont même habilités à ouvrir un contrat au nom de leur enfant dès sa naissance, ils en assureront la gestion jusqu’à sa majorité.

-Le versement initial, s’il diffère selon les contrats, reste raisonnable à hauteur de quelques centaines d’euros.

-On peut souscrire un contrat en ligne, le procédé est rapide et sécurisé.

-L’assurance vie est dotée d’une grande liberté de gestion des unités de compte : la gestion libre ou la gestion pilotée, déléguée à un expert.

Par ailleurs, l’assurance vie s’adapte à tout épargnant. Le contrat est préparé en fonction de votre situation personnelle, familiale et patrimoniale, de vos besoins et de vos objectifs, de votre régime fiscal, de la durée de votre investissement et de votre position par rapport au risque. Tout le monde n’a pas l’expérience et la connaissance des marchés, quel que soit votre profil, l’assurance vie se fait à la carte.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneEconomiePolitique

Fin des régimes spéciaux : mais c’est quoi au juste les régimes spéciaux ?

Economie

Comment gagner de l'argent avec PayPal ? Les 5 meilleures applications sur le marché

À la uneCinémaEconomie

Quels sont les 10 plus gros succès du box office en France en 2022 ?

Economie

5 conseils à avoir en tête avant de prendre un crédit à la consommation

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux