Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

ActualitéSport

Le Bayern Munich bat Arsenal: une formalité

La hiérarchie a bien été respectée hier soir à l’Emirates Stadium. Les joueurs d’Arsène Wenger ont perdu (3-1) en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions face à une équipe du Bayern Munich impressionnante en matière de maîtrise. Les Gunners ont eu une possession supérieure (57,9% contre 42,1%) avec un taux de passes de (624 contre 448) mais dominer n’est pas gagné. De plus les joueurs d’Arsenal n’ont pas tiré une seule fois au but en première mi-temps.

Toni Kroos Bayern Munich

Un constat critique lors du retour au vestiaire en sachant que le Bayern menait 2-0. Le leader de la Bundesliga a ouvert le score par l’intermédiaire de Kroos à la 7ème minute. Et à la 23 ème minute, c’est Müller qui profitait d’une reprise de la tête de Van Buyten repoussée sur la ligne pour doubler la mise. Au retour des vestiaires les intentions des Londoniens étaient de faire meilleure figure mais la machine bavaroise était trop bien concentrée et appliquée pour ne pas se laisser surprendre.

bayern-

Lukas Podolski, attaquant d’Arsenal et ancien de la maison Bayern, a réduit l’écart de la tête à la 55ème (1-2). Un espoir très vite annihilé par les joueurs de Jupp Heynckes. Le nouveau “monsieur but”, Mandzukic a inscrit le 3ème but à la 77ème. Les Bavarois étaient moins présents dans l’impact physique avec 56,5% de duels gagnés et 60% de duels aériens gagnés pour Arsenal. Pourtant la formation allemande a remporté la partie. Un total contrôle s’est ressenti tout au long de la partie. Les centres effectués témoignent des coups joués à fond par les Munichois. Les ailes ont été exploitée au maximum avec 23 centres adressés, contre 16 pour Arsenal. D’ailleurs deux d’entre eux débouchaient sur 2 buts bavarois.

bac-sagna_2486723b

L’amertume régnait bien à Londres avec des espoirs qui s’envolent saison après saison pour les Gunners. Le match retour s’annonce difficile voire injouable. Arsenal devra gagner 4-0 à l’Allianz Arena. Une mission impossible pour les hommes d’Arsène Wenger de plus en plus menacé car le club n’a pas engrangé de titre depuis bientôt 8 années.

 

Ahmed MIZI

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéPop & GeekSéries Tv

Comment est né Groot, le personnage culte de Marvel ?

ActualitéFranceSociété

Que risque-t-on si on abandonne son animal de compagnie ?

ActualitéCinéma

C’était en 1982 … la sortie au cinéma de E.T l’extraterrestre

ActualitéLittératurePop & Geek

Qui est Neil Gaiman, l'homme derrière "The Sandman" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux