À la uneActualité

Gilets jaunes : Édouard Philippe annonce un report des taxes sur le carburant

Ce matin 4 décembre 2018 est à marquer d’une pierre blanche pour le mouvement des gilets jaunes. En effet, après 3 semaines de manifestations et de rassemblements plus ou moins violents, le mouvement a obtenu gain de cause. Quelles sont donc les nouvelles mesures que va appliquer le gouvernement ?

 

Ce matin Edouard Philippe, le Premier ministre du gouvernement Macron, a annoncé au travers d’un discours officiel les mesures prises par le gouvernement pour répondre au mouvement des gilets jaunes. “Il faudrait être sourd pour ne pas entendre la colère des Français. […] Aucune taxe ne mérite de mettre en danger l’unité de la Nation”, explique-t-il durant son discours ! Ce sont donc 3 mesures majeures qu’il faut retenir pour cet hiver.

 

Les taxes affectant le carburant

Le Premier ministre annonce un moratoire, terme juridique qui désigne une pause / un arrêt, sur la hausse des taxes sur le carbone, sur l’essence, le fioul et le diesel. Cette hausse du prix des carburants était à l’origine de la création du mouvement des gilets jaunes et LA loi contre laquelle ils manifestent tous depuis 3 semaines. Le moratoire va laisser les projets de loi sur le côté durant les 6 prochains mois. Ainsi c’est le système fiscal entier des taxes sur les carburants qui sera revu.

 

Le contrôle technique

La loi sur le renforcement du contrôle technique automobile, loi censée être mise en place le 1er janvier prochain, est elle aussi reportée de 6 mois pour pouvoir s’adapter aux demandes des Français. E. Philippe a assuré “entendre l’inquiétude sur les modalités du contrôle technique, qui le compliquent et le rendent plus cher”. La loi rendait le contrôle technique plus long et plus coûteux du fait de la multiplication des points vérifiés et à l’application d’une taxe si le véhicule est considéré comme trop polluant.

Les prix du gaz et de l’électricité

Dans un troisième temps le Premier ministre annonce un gel des prix du gaz et de l’électricité pour l’hiver. Il anticipe donc une colère qui aurait pu éclater à cause d’une hausse des prix prévue cet hiver.

Le gouvernement est donc réellement en crise et a décidé de prendre son hiver pour remédier à tous ses problèmes. Nous attendons donc la fin de l’hiver pour avoir peut-être un printemps moins violent que cet automne.

Related posts
À la uneBrèvesPop & GeekSéries Tv

The Witcher : la très attendue bande annonce de la série est là

À la uneBrèvesSéries Tv

The Walking Dead : les premières images de la saison 10 et une annonce surprise

À la uneActualitéFrancePolitiqueSociétéSociété

Où est Steve ? Un mois et toujours rien

À la uneFootSport

Matchs amicaux : l'OM se rassure, Saint-Etienne cartonne

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux