EmissionsLes As du placard

Disney, dans l’Antre du Mal | Les As du Placard #71

Mal - Disney - LADP

Disney, dans l’Antre du Mal

Un concept, une notion : les secrets inavoués de la représentation du Mal

Célèbre réminiscence, Disney demeure un des incontournables de l’enfance du monde occidental. C’est en 1937 avec Blanche Neige et les sept nains que les studios signent leur premier long métrage. Toute une alchimie des sentiments se met alors en place autour de leurs célèbres héros mais aussi à l’égard de leurs charismatiques méchants.

Mal - Disney - LADP

La représentation du méchant, un annonce trop manichéenne ?

Plus réussi est le méchant, plus réussi sera le film“, A. Hitchcock. C’est avec grand soin que les studios Disney conçoivent tous leurs personnages. Première confrontation de l’enfant au Mal par l’image et le son, le méchant dans Disney constitue l’un des principaux piliers de ces dessins animés. Hautement symboliques ou emprunts d’une sombre réalité, les méchants de Disney incarnent la chronique réduite d’un Mal annoncé.

L’émission des As

Si une confrontation au Mal par l’écran existe certainement, les studios la retranscrivent par une pluralité de personnages mauvais, ses célèbres méchants. Colorés ou sombres, grands ou petits, les diverses représentations du méchant dans les dessins animés de Disney ont marqué plusieurs générations d’enfants. L’attractivité qui s’en dégage tient à une subtile mise en scène. Le faciès, le comportement, la musique, l’environnement sont autant de lieux communs visuels et auditifs annonçant le Mal.

Les méchants de Disney demeurent pourtant les stéréotypes d’une seule vision du Mal. Un Mal absolu, pure négation du bien, que les studios entreprennent soigneusement de décrédibiliser. Est-ce néanmoins une pédagogie utile, un enseignement moral formateur pour tout spectateur ? Personnages profondément mauvais accompagnés de sbires burlesques, l’évolution des méchants dans Disney s’inscrit dans un cercle d’une sempiternelle contre-productivité pour eux-mêmes.

Mal - Disney - LADP

Le comportement du méchant, un agissement trop stéréotypé ?

Mais le méchant fascine, garde un certain attrait. Personnages devenus progressivement grotesques, leur véritable force se matérialise paradoxalement dans cette distinction manichéenne décriée. Parce que les méchants de Disney conservent la saveur des grands interdits de nos sociétés contemporaines, parce que leurs actions seront toujours disproportionnées, l’héroïsme banalisé du gentil n’en paraît que plus grande.

Une émission animée par : Guillaume Togay de Varennes avec pour chroniqueurs : Perrine de la Flèche et Marie-Adélaïde Bouyssou.

Aller plus loin :

[tabs tab_names=”Quelques Liens|Le Micro-Trottoir de Marie|Pauses Musicales” initial=”1″]
[tab]

Disney sur BBC : “Jacquie Williams explores Disney’s goodies and baddies” : Disney Heroes and Villains


[/tab]

[tab]

Un retour sur le micro-trottoir de Marie-Adélaïde sur le thème des méchants dans Disney. Retrouvez les différents avis donnés !

Question 1. Quel est ton Disney préféré ?

Question 2. Quel est ton personnage Disney préféré ?

Question 3. Quel est le méchant de Disney qui te plaît le plus ? Pourquoi ?

Question 4. Quel est le méchant de Disney qui t’a le plus traumatisé ? Pourquoi ?

Question 5. Si tu pouvais passer une soirée avec un méchant de Disney, qui choisirais-tu ?

 


[/tab]
[tab]


[/tab][/tabs]

Une idée, un apport ? N’hésitez pas à interagir, commenter ou partager !

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
EmissionsFolie Vagabonde

Jean Lilenstein, d’un pôle à l’autre

Distances InconnuesEmissions

Episode 61 - Le périple est continu, les distances restent inconnues

EmissionsSalade Tomate Oignon

Pass' Sanitaire, Eric Zemmour... Salade Tomate Oignon #21

EmissionsIls Ont Fait la Une

Michal, invité de Ils ont fait la Une #33

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux