Alors que la réforme de l’audiovisuel public occupe le devant de la scène, Nicolas de Tavernost, président du groupe M6, plaide pour « la suppression intégrale de la publicité sur les chaînes publiques », et demande au gouvernement une réforme en profondeur de la loi de 1986 sur l’audiovisuel.

Nicolas de Tavernost, dont le groupe vaut aujourd’hui plus cher que TF1 en bourse, estime que certaines « règles absurdes » sont à repenser dans l’audiovisuel public. Dans une interview publiée par le Journal du Dimanche (JDD), le président de M6 espère que la réforme permettra « d’autoriser les sociétés de télévision à mieux s’adapter, avec souplesse et agilité, aux évolutions du marché et de la concurrence ». Il demande ainsi au gouvernement « la suppression intégrale de la publicité sur les chaînes publiques », et ajoute à cela « France Télévisions devrait se concentrer sur ses seules missions de service public, ce qui lui éviterait de réclamer en permanence un accroissement de ses ressources, notamment commerciales ».

 » Le public ne doit pas chercher à imiter le secteur privé « 

Nicolas de Tavernost s’interroge sur la nature du service public, qui ne devrait pas « chercher à imiter le secteur privé » selon lui. « Plus que jamais, pour les chaînes de télévision françaises, cette matrice des droits et des programmes est indispensable pour répondre à une concurrence chaque jour plus intense et internationale » souligne-t-il. Le président estime qu’un temps précieux a été perdu, et que la France devrait s’aligner sur les modèles de pays voisins comme la Grande Bretagne ou l’Espagne, en supprimant intégralement la publicité sur les chaînes publiques.

À lire aussi : France Télévisions : nouveaux logos pour une nouvelle vie

D’une manière plus générale, Nicolas de Tavernost revient aussi sur d’anciennes lois sur l’audiovisuel public encore en vigueur. Il juge « anachronique » l’interdiction pour les chaînes de télévision de diffuser des films le mercredi et le samedi soir, et certaines règles publicitaires absurdes. 

Actuellement, France télévisions peut afficher des écrans publicitaires entre 6h et 20h. De son côté, le groupe M6 et toutes les chaînes privées sont en droit de diffuser jusqu’à douze minutes de publicité par heure, toute la journée.