BrèvesRugbySport

Nouvelle-Zélande : 265 millions de dollars pour aider le sport

Le gouvernement décide d’un plan de 265 millions de dollars néo-zélandais pour venir en aide au sport, à l’arrêt du fait de la pandémie de coronavirus.

Depuis le mois de mars, le sport en Nouvelle-Zélande est à l’arrêt. Avec un bilan de 21 morts, le pays d’Océanie est parmi les moins durement touchés du globe. Ainsi, naturellement, le niveau d’alerte sur le territoire à fortement baissé. De ce fait, la semaine dernière, la Fédération néo-zélandaise de rugby annonçait le lancement d’un tournoi le 13 juin prochain. Pour se faire, les cinq équipes kiwis du Super Rugby disputeront vingt matches jusqu’au 16 août.

Les fans à l’annonce de ce tournoi

Néanmoins, en dépit de cette annonce, l’arrêt forcé des compétitions à cause du coronavirus a mis un coup dans l’aile à l’économie sportive du pays. À ce sujet, Nicki Nicol, la directrice financière de la Fédération néo-zélandaise prévoyait une baisse de 70% du revenu. De ce fait, pour contrer cette perte, le gouvernement a annoncé un plan de soutien d’un montant de 265 millions de dollars néo-zélandais (environ 145 millions d’euros).

Comment les joueurs attendaient le plan financier

Bien évidemment, l’ensemble de la somme ne sera pas disponible dès à présent. Pour l’instant, le gouvernement a débloqué 83 millions de dollars néo-zélandais (soit presque 45 millions d’euros). Pour ce qui est des 182 millions restants, le plan prévoit de les étaler sur les quatre prochaines années.

À lire aussi :

Coronavirus : Le FC Séoul présente ses excuses après avoir placé des poupées à connotation sexuelle dans les tribunes

Les finales des Coupes devraient se jouer selon Noël le Graët

About author

Rédacteur web
Related posts
Sport

Comment débuter vos paris sportifs ?

À la uneInternationalSport

Super League : des sanctions sont à prévoir pour trois clubs

À la uneBrèvesInternational

Blue Origin enverra pour la première fois un civil dans l’espace cet été

À la uneBrèvesFaits Divers

Il déplace la frontière entre la France et la Belgique pour faire passer son tracteur

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux