À la uneActualitéFootFranceSport

OM-PSG : inquiétants manquements à la sécurité

Samedi soir, lors du match OM-PSG plusieurs débordements ont eu lieu au Stade de France. Des manquements au dispositif de sécurité inquiétants à seulement quelques semaines de l’Euro de football.

Inquiétant. A seulement trois semaines du début de l’Euro de football qui aura lieu en France du 10 juin au 10 juillet, le match de coupe de France OM-PSG devait être une préparation du dispositif de sécurité qui sera mis en place pour la compétition à venir. Le match s’est terminé sur une victoire des parisiens 4 à 2 devant des spectateurs plutôt agités et des services de sécurité largement débordés. Une rencontre qui s’est finalement soldée par des graves manquements à la sécurité et plusieurs couacs, remettant en cause le dispositif exceptionnel annoncé par le gouvernement.

Le système a cédé

Dans moins d’un mois, plus de deux millions de supporters sont attendus en France pour l’Euro de Football. Pour l’occasion, Bernard Cazeneuve avait annoncé un dispositif de sécurité conséquent, suite aux attentats du 13 novembre qui avaient touché le Stade de France, faisant un mort. Un mur de 2,40 mètres de haut entoure le Stade de France et les 24 portes initialement prévues pour entrer dans le stade ont été réduites à quatre. Mille stadiers ainsi que 550 policiers et gendarmes ont été déployés pour éviter des débordements. Des fouilles plus importantes, des consignes plus strictes, des moyens supplémentaires dans la détection d’explosif et même des snipers postés sur les toits des bâtiments entourant le stade ont été mis en place. Tout cela n’a apparement pas suffit à contenir l’emportement des supporters.

Interrogé ce lundi matin sur la radio Europe 1, le préfet de Seine-Saint-Denis Philippe Galli, a reconnu plusieurs défaillances dans le dispositif. « Est-ce qu’ils (les services de sécurité, ndlr) ont été débordés par la pression des supporters? C’est probablement le cas » avant d’ajouter que « le dispositif n’a pas fonctionné comme il aurait dû ». Le préfet reconnait que les moyens ont été mis en place mais le « système a cédé ».

30 interpellations

Samedi soir, plusieurs personnes ont réussi à faire entrer dans l’enceinte du stade des fumigènes et des bombes artisanales. Un feu s’est même déclaré dans les tribunes des supporters marseillais. « Les fouilles qui ne sont pas faites systématiquement et qui ne sont pas faites de la même façon à tous les endroits, c’est un deuxième sujet qu’il va falloir traiter » note le préfet de Seine-Saint-Denis. « Le fait de pouvoir faire passer des objets à certains endroits là où le barriérage n’était pas encore suffisant, c’est également un point à traiter » reconnait Philippe Galli, toujours au micro d’Europe 1.

30 interpellations ont eu lieu suite aux incidents de samedi soir. Pour l’anecdote, même l’humoriste Mickaël Youn a été interpellé suite à l’utilisation d’un fumigène dans les tribunes. Le match d’ouverture de l’Euro sera France – Roumanie, vendredi 10 juin.

A voir aussi :

L’interview de Philippe Galli au micro d’Europe 1

Related posts
À la uneActualitéBrèvesCinémaCulture

Emma Stone et Brad Pitt pour le prochain film de Chazelle ?

À la uneActualitéCinémaCulturePop & Geek

Sonic a enfin le droit à un trailer prometteur

À la uneBrèvesSoiréesVoyages

Dormir dans des hôtels de luxe grâce à Staycation

À la uneActualitéArt / ExpoCultureInsolite

Un Alien sur la Tour Eiffel: Invader sur le toit du monde

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux