À la uneSéries Tv

On a vu pour vous…le pilote de Timeless, la série polémique en Espagne (NBC)

Le moins que l’on puisse dire est que le voyage dans le temps est tendance cette saison. Avec pas moins de 3 nouvelles séries sur le thème qui arrivent sur les Networks. Entre adaptation et comédie loufoque, Timeless est, des 3, le projet qui parait plus (ou moins) original.

“Wasting years” (Iron Maiden)

Il y a des thématiques qui reviennent régulièrement sur les écrans tant leur potentiel sériel est évident. C’est le cas du voyage dans le temps qui a eu, et continue d’avoir, de dignes représentants à la télé. Timeless est de celles-ci. Petit résumé de l’histoire, celle de la série, pas celle avec un grand H… quoique :

Tout commence par le crash du zeppelin Hindenburg en 1937. Ou plutôt tout commence par le vol d’une machine à remonter dans le temps de nos jours par un groupe dont les motivations restent obscures. Trois personnes, l’historienne Lucy Preston (Abigail Spencer), le soldat Wyatt Logan (Matt Lanter) et le technicien Rufus Carlin (Malcolm Barnett) sont envoyé à la poursuite de ces criminels pour les empêcher de changer la course du temps, et à partir de là, tout part en sucette. [youtube id=”v9fHFfJDFZU”]

Créée par Eric Kripke (Supernatural) et Shawn Ryan (The Shield), avec Neil Marshall aux commandes de la réalisation de ce pilote, on a plutôt du solide dans l’équipe de production. Et a dire vrai, le pilote démontre une certaine efficacité. Sans chercher à faire original dans la forme, l’ensemble est plutôt bien fait, et notamment les parties se déroulant en 1937, même si à y regarder de près, les images de synthèses autours du Zeppelin auraient pu sans doute être légèrement plus précises. Mais on reste sur de la bonne qualité à ce niveau-là.

Côté distribution c’est également un trio efficace qui nous est proposé. Une universitaire franchement jolie, sexy et avec de la répartie, comme cela n’existe jamais dans la vraie vie, un militaire charmant avec un passé qui fait fondre le cœur des midinettes, et enfin un geek qui socialement fun. Bref, c’est bien calibré, et les comédiens qui portent l’essentiel font le job.

timeless-tv-serie-trailer-us-164

“Everything in its right place” (Radiohead)

Si l’ensemble est plutôt bien réalisé, qu’en est-il du fond ? Avant de développer plus avant, il faut tout de même préciser que NBC est accusé de plagiat (et poursuivi) avec cette série, par la production de la série espagnole El Ministerio del Tiempo, dont semble-t-il les similarités vont au-delà des simples coïncidences.

Au stade du pilote, ce que l’on peut dire est que Timeless se situe clairement dans la catégorie des séries dites “high concept”, avec une intrigue qui va se développer au fil des épisodes et qui est le cœur réel de l’histoire. Il est assez complexe de développer sans spoiler, mais on peut simplement dire que les voyages dans le temps ont des conséquences sur le présent, et inversement. C’est tout l’enjeu du show, mais aussi et peut-être surtout la complexité de celui-ci. Il va être difficile de trouver l’équilibre entre une intrigue complexe à allers-retours perpétuels dans le temps, et changements perpétuels de réalité, sans risquer de perdre le spectateur d’une semaine sur l’autre. C’est définitivement la limite de l’exercice.

A l’inverse, dans sa conception, le pilote ne perd pas de temps (justement) et nous plonge directement dans l’action. D’une certaine manière, cela va même un peu trop vite, ne prenant pas le temps de poser les personnages et le contexte, ce qui rend tout cela un peu artificiel.

Au final, Timeless est un show de bonne facture, rythmé avec un concept, certes déjà vu, mais qui fonctionne et donne envie d’y revenir.

Crédit: NBC

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneLe Tøhu-BøhuMusiqueNon classéSoiréesSpectaclesTendances

La fine fleur des Dj Dark ce soir pour la New Wave Party à l'International Paris emmenée par le Dj Yami Spechie

À la uneSport

Tour de France : quelles sont les 21 étapes de l’édition 2022 ?

À la uneSéries Tv

Why women kill : la série de Marc Cherry finalement annulée par Paramount+

À la uneCinémaCulture

La Fête du cinéma : ça fonctionne comment ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux