ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Tout cela je te le donnerai, la saga de France 2

Nouvelle grande saga pour France 2 avec « Tout cela je te le donnerai » et une plongée dans l’histoire sombre d’une puissante famille.

C’est quoi Tout cela je te le donnerai ? Quand Manuel Ortigosa, célèbre écrivain parisien, apprend  la mort de son mari Aymeric dans un accident de voiture, il est totalement dévasté. Il le pensait en voyage d’affaires à Bruxelles : que faisait-il en pleine nuit sur une petite route de Provence au moment du drame ? Manuel descend à Aix reconnaître le corps, et découvre qu’un pan entier de la vie de son mari lui était inconnu. Aymeric avait repris en secret le domaine viticole de sa famille, avec laquelle il disait avoir rompu depuis des années. Une famille puissante dans la région et qui va très mal réagir quand Manuel hérite de l’intégralité du domaine de Fontaresse. Ils feront tout pour le récupérer… Avec l’aide de Richard, un gendarme à la retraite, aussi revêche qu’homophobe, Manuel va enquêter sur la mort suspecte de son mari. Ce duo très mal assorti parviendra-t-il à percer à jour les secrets de famille qui entourent le domaine de Fontaresse ? 

YouTube video

Tout cela je te le donnerai : retour aux sources d’un genre à part de la télévision française

Depuis l’avènement et le succès en France des fictions quotidiennes, les grandes sagas ont tendance à disparaître du prime time. Qu’elles soient en costume ou contemporaines, les sagas familiales sont l’équivalent bien français des soaps de prime time à l’américaine, façon Dallas ou Dynastie, mais en format mini série. De temps en temps, le service public retente l’expérience comme avec Jugée Coupable (France 3). En adaptant le roman « Todo esto te daré » de Dolores Redondo, Tout cela je te le donnerai, France 2 renoue avec le genre de manière classique mais avec une toile de fond sombre.

Nicolas Guicheteau réalise les 6 épisodes de la série et s’entoure pour cela d’un casting 5 étoiles, portés par des visages connus et/ou des visages des séries de la chaîne. Ainsi on retrouve dans les rôles titre David Kammenos et Bruno Solo, entourés de Aurélien Wiik, Louise Monot, Nicole Calfan, Annie Grégorio, Lionel Erdogan, Mélanie Maudran et Alexis Loret. Côté musique, on pourra compter sur le sublime habillage d’Erwann Kermorvant qui donne à la série, avec sa partition, un côté classique, comme si c’était une série en costume.

Toute cette série je te la donnerai ?

On ne va pas refaire un long passage sur la saga, ses codes, mais ils sont tous présents ici : les secrets de famille, les meurtres, le poids de l’héritage des enfants par rapport aux parents, la matriarche redoutable, les rivalités entre frères (ou sœurs) …jusqu’à la quête personnelle pour atteindre la rédemption. En ça, Tout cela je te le donnerai est une série classique qui repose sur un binôme redoutablement efficace porté par les excellents David Kammenos et Bruno Solo qui trouvent ici sans aucun doute l’un de leurs plus grands rôles à la télévision.

La série épousant très souvent les aspects d’un polar qui déchire les pages du passé, les autres personnages ont paradoxalement peu de place pour exister en dehors de cette trame policière. Dommage car ce rôle de matriarche absolument épouvantable va parfaitement à Nicole Calfan qui pousse encore plus loin la méchanceté que le personnage de Mireille Darc dans Les cœurs brûlés. Comme quand elle apprend la grossesse d’une de ses belles filles, elle clame son bonheur d’avoir enfin un petit-enfant qui leur ressemble (sous entendu « blanc », juste en face du tout jeune Arsène, 8 ans et noir par sa mère). Une horreur ! Et beaucoup des personnages de cette série sont du même niveau, à commencer par le défunt « Marquis » qui affirmait que pour tenir le domaine, il fallait avoir de la « cruauté » ! Tout un programme …

Echec et mat pour les Fabre de Castelmaure ?

Bien trop classique dans son traitement (et dans sa première partie), la série devient bien plus intéressante à mesure que l’on pénètre dans les sombres secrets de cette famille au nom « qui claque » : Fabre de Castelmore.

Dans cette famille, ils ne sont pas nombreux à pouvoir être sauvé (portant toutes et tous les stigmates d’un passé traumatisant). Y compris « La Marquise » qui au détour d’une phrase parfaitement écrite (par Françoise Charpiat et Pascal Fontanille) explique qu’elle « n’a jamais désiré ses enfants » car « à chaque fois, mon mari m’a forcé« . Un peu comme si les codes de la saga familiale à la française avaient été percutés par ceux de Game of Thrones. Et au jeu des comparaisons, le dernier épisode a des allures de « noces pourpres« , on n’en dira pas plus.

Et la force des personnages principaux, c’est que même celui chargé d’apporter la vérité (joué par Bruno Solo) révèle aussi de multiples facettes peu reluisantes de sa personne. Ce traitement assez radical des personnages est assez rare dans ce type de séries et c’est ce qui en fait sa spécificité, voire même son originalité (au milieu d’un dédale d’éléments pour le coup attendus). Reste qu’entre ces personnages, le Marquis que l’on ne voit que trop peu, le pensionnat Providence et les innombrables secrets non évoqués mais que l’on peut deviner, on regrette que la série ne fasse que 6 épisodes et on souhaiterait presque un préquel uniquement centré sur le domaine et son passé.

Tout cela je te donnerai
6×52 minutes
Dès le 7 février sur France 2

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
ActualitéFootSport

Milan AC et l’Inter Milan : une rivalité historique 

La Loi des Séries 📺Séries Tv

Bugarach : Lula Cotton Frapier, Lisa Do Couto Teixeira et Fabien Montagner - invités | La loi des séries #774

ActualitéEquitationSport

Comment faire du cheval pendant ses vacances ?

ActualitéFranceHistoire

Comment la Nouvelle-Calédonie est devenue française ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux