À la uneSéries Tv

Pour Sarah : Eden Ducourant, un diamant brut et du talent à revendre

Révélation de Pour Sarah (TF1), Eden Ducourant est une jeune comédienne qui irradie d’émotion par tous les pores de la peau et nous la communique à outrance.

C’est quoi Pour Sarah ?Sarah (Eden Ducourant) et Cédric (Clément Rémiens), 18 ans, amis d’enfance, sont retrouvés à l’aube entre la vie et la mort à côté d’une voiture accidentée. Lorsque l’enquêtrice chargée de l’affaire découvre que sa propre fille était avec Cédric et Sarah quelques heures avant l’accident et cache une partie de la vérité, elle se jure de faire toute la lumière sur cette nuit-là. Sa quête de vérité va pointer les projecteurs sur les secrets de la communauté, les responsabilités de chacun, et entraîner les parents dans le monde trouble et secret de l’adolescence.

Son visage parcourt nos écrans depuis quelques années déjà, en incarnant par exemple la fille de Joseph Malerba, Léa Morlighem, dans Braquo ou dans En famille sur M6. On l’a aussi vu dans le film Bis signé Dominique Farrugia. Mais c’est bien cette année que cette comédienne a explosé. D’abord dans Les ombres rouges, le feuilleton de C8, puis surtout en incarnant l’héroïne de la série Pour Sarah sur TF1 où, malgré un casting 5 étoiles, elle porte l’ensemble (même s’il convient de saluer la très grande réussite du casting des ados, en premier lieu Charlotte Levy ou Victor le Blond).

Pour Sarah est par définition, certes un challenge pour une comédienne, mais aussi une vraie bénédiction. C’est ce qu’on appelle assez trivialement un rôle à prix, de ceux qui vous permettent, quand ils sont bien faits, de véhiculer une telle émotion que vous recevez l’assentiment de tout le monde. Le cinéma raffole de ces rôles et la télévision s’en empare de plus en plus. On pense par exemple aux très belles partitions de This is us aux Etats-Unis ou le film sur Jacqueline Sauvage en France. Mais le risque est que l’émotion et le sujet prennent le pas sur tout le reste. Dans le cas de Pour Sarah, qui n’a pas envie de s’émouvoir pour le destin fauché de cette adolescente dont la vie est à jamais brisée ? A quelques jours du final très réussi, il convient de lever toute ambiguïté : si le sujet est fort et le serait avec n’importe quelle comédienne jouant bien sa partition, Eden Ducourant le transcende et l’emmène bien au delà de ce que l’on aurait pu penser. Avec son jeu tout en retenu, jamais larmoyant mais toujours dans l’émotion, par la justesse de son ton, sa manière de poser les maux et les mots de Sarah, la jeune comédienne nous transporte, nous bouleverse, nous émeut. En un mot : elle devient Sarah au point que l’on ne puisse plus se détacher de ce qui lui arrive.

Dans le double épisode final qui sera proposé la semaine prochaine, Eden Ducourant démontre une très grande maturité de jeu et une puissance émotionnelle qui amène à totalement mettre de côté l’intrigue (qui est responsable de l’accident ?) qui devient secondaire, pour ne plus que nous intéresser à ce qui va advenir de Sarah. Une prouesse rare d’autant que jusque là, l’intrigue parvenait à nous maintenir en haleine. Les moments de doute, de chute puis de redressement de Sarah, Eden Ducourant semble les faire siens et nous les renvoie façon uppercut dans l’estomac. En ça, elle n’est pas sans nous rappeler une autre comédienne que l’on aime beaucoup ici et qui nous a aussi bouleversé : Katherine Langford dans la saison 1 de 13 reasons why, où l’on se moquait presque de savoir qui était responsable de son suicide pour finalement n’assister qu’à un très beau jeu d’actrice et des émotions multiples du début à la fin.

Sans minimiser l’écriture très réussie de Pour Sarah, la rencontre entre un rôle et une comédienne donne parfois quelque chose de magique qui va au-delà de ce que l’on pouvait imaginer. Eden Ducourant s’est révélée dans le rôle de Sarah et nous a offert le meilleur.
En ces temps de Mondial de Rugby, il ne reste plus qu’une chose à faire : transformer l’essai.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneBrèvesNumériquePop & Geek

Netflix réfléchit à empêcher le partage de compte ?

À la uneCinémaCulture

STAR WARS 9 "L'ASCENSION DE SKYWALKER" bande annonce finale

À la uneActualitéArtArt / ExpoCultureFranceMusiqueSpectacles

Da Silva : "Je me sens plus proche de la naïveté de l'enfance que du cynisme des hommes".

À la uneSéries Tv

QUELLES SONT LES SÉRIES NETFLIX LES PLUS VUES ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux