À la uneActualitéFrance

Premier vol public pour le drone furtif de combat nEUROn

Samedi 4 juin avait lieu le premier vol d’un drone miliaire baptisé nEUROn. Le programme piloté par Dassault-Aviation pour la construction d’un drone furtif de combat européen a été une réussite à Istres, dans les Bouches-du-Rhône.

Premier vol public pour le drone furtif de combat nEUROn. « C’est la première fois dans l’histoire de l’aéronautique mondiale qu’un appareil furtif contrôlé depuis le sol évolue en public. » peut-on lire dans un communiqué de Dassault-Aviation. Le vol a duré 15 minutes, et le drone a ensuite été rejoint par deux autres appareils fabriqués par Dassault. Dans le communiqué, le groupe explique le déroulement du vol. « Assurée par le Centre d’essais en vol de Dassault Aviation, la présentation a duré une quinzaine de minutes. Après le décollage, le nEUROn a été rejoint par un Rafale et un Falcon 8X ».

Une vidéo amateur permet de voir le vol en formation des trois engins

Moins de 400 mètres de distance…”

Par rapport aux éléments factuels du vol, les spectateurs ont pu assister à un véritable spectacle. Les trois avions en formation ont volé très bas et près des spectateurs. « Les trois avions sont passés en formation à 150 mètres d’altitude et à 350 km/h au-dessus de la piste d’Istres, permettant à des milliers de spectateurs de les voir à moins de 400 mètres de distance », toujours dans le communiqué du groupe Dassault-Aviation.

Grand succès pour le groupe Dassault. « La réalisation d’un tel vol, dans un volume très contraint, représente une véritable prouesse technique et de pilotage ». Pour les caractéristiques techniques, le drone mesure 10 mètres de long avec une envergure de 12,5 mètres. Le poids à vide est de 5000 kg pouvant aller jusqu’à 7000 kilos lorsque l’avion est chargé.

Le drone nEUROn avait réalisé son premier vol en décembre 2012 également à Istres, dans les Bouches-du-Rhône. Deux ans plus tard, en mars 2014, un autre vol avait eu lieu mais il n’était pas ouvert au public. Le projet lancé en 2003 avec un budget total de 400 millions d’euros est un programme commun à six pays européen : la France, l’Italie, la Suède, l’Espagne, la Suisse et la Grèce.

A voir aussi : 

Communiqué de presse Dassault-Aviation

*Crédit photo à la Une : dassault-aviation.com

Related posts
À la uneActualitéInternationalSociété

Coronavirus : une molécule pourrait être un remède miracle made in china?

À la uneBrèvesMédias

Morning Night : Michael Youn revient sur M6 le 19 mars

À la uneActualitéBrèves

Le décès de Moubarak l'ex-président de l’Égypte

À la uneActualitéInternational

La condamnation de Weinstein un jugement attendu

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux