À la uneFranceVoyages

Quel avenir pour Air France-KLM en 2021 ?

À un certain moment, avant les fêtes de fin d’année, Air France-KLM avait bon espoir de pouvoir renflouer ses coffres quelque peu, grâce aux vacances d’hiver. C’était sans compter sur une série de mauvaises nouvelles qui ont fait cesser les vols de l’entreprise depuis le 21 novembre dernier. La bonne nouvelle ? Cela n’a pas fait baisser le titre en bourse de manière importante, tel qu’au début de l’automne.

Une année financière difficile pour les compagnies aériennes.

Il est vrai que l’année a été désastreuse pour Air France-KLM, qui a eu recours à une aide financière de l’Etat, détenteur de 14 % des parts de l’entreprise, en début d’année. Mais c’est aussi le cas pour toutes les autres compagnies aériennes européennes. Le résultat est que le profil boursier n’est plus ce qu’il était pré-crise du coronavirus. On peut s’attendre à une embellie, lorsque le tourisme redémarrera, et l’action Air France-KLM pourrait s’avérer une belle affaire sur les plateformes de trading telle que la Saxo banque.

Mais pour l’instant, les couvre-feux qui sévissent depuis quelques mois dans divers pays européens, ainsi que le retour du confinement dans plusieurs régions ont encore une fois ralenti, et même éteint, pour certaines compagnies aériennes telles qu’Air France-KLM, l’espoir de retrouver une certaine normalité sur leurs lignes régulières. Cela ne devrait pas aider aux difficultés financières de celles-ci qui ont perdu une grande partie de leur chiffre d’affaires en 2020. Même les deux plus importantes compagnies Low-cost ont connu des baisses radicales de près de 80 % chacune, sur l’année précédente.

Des défis importants pour Air France-KLM en 2021

Il semble que les investisseurs boursiers aient décidé d’accepter les scénarios les plus noirs pour 2021. En effet, alors que les spécialistes prévoient à nouveau une année de perte de près de 2 milliards (-3.6 milliards en 2020), le cours boursier ne subit pas de grand remous. Pourtant, ce sont des baisses de trafic de plus de 40 % dont il est question (en comparaison avec 2019). Reste à voir s’ils conserveront leur sang-froid, si la situation venait à perdurer sur la seconde partie de l’année.

En avril dernier, le gouvernement français ainsi que celui des Pays-Bas ont injecté, à eux deux, plus de 10 milliards d’euros dans l’entreprise, afin qu’elle puisse faire face à ses commandes de nouveaux avions et maintenir un maximum de travail dans l’entreprise. Pourtant, il se peut que cela ne suffise pas et qu’une recapitalisation d’Air France-KLM soit à nouveau au menu des deux Etats.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFranceInternational

Le fils d’Oussama Ben Laden trouve refuge en France

À la uneMédias

Les Marseillais secoués par un scandale de "sorcellerie"

À la uneMédias

Jarry à la tête de Game of Talents sur TF1

À la uneSéries Tv

Un homme d'honneur : TF1 lance sa série avec Kad Merad et Gérard Depardieu le 22 mars

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux