À la uneActualitéRugbySport

Rugby : le cas Trinh-Duc crée la polémique

Alors qu’il rejoindra Toulon la saison prochaine, François Trinh-Duc n’est pas retenu par Jake White pour le dernier match à domicile de la saison. Il ne pourra pas faire ses adieux aux supporters.

Après treize saisons dans le club héraultais, François Trinh-Duc ne pourra pas dire adieu à son public. L’entraineur sud-africain du MHR, Jake White, a annoncé hier le groupe qui affrontera Toulon dimanche (20h45) pour le dernier match à domicile de la saison, et l’ouvreur du XV de France, François Trinh-Duc n’y figure pas. Une décision qui crée la polémique, car la tradition veut que les joueurs symboliques des clubs aient droit à une dernière ovation, surtout quand on est au club depuis les cadets.

Ce n’est pas la première fois que les choix de l’ancien sélectionneur de l’Afrique du Sud font polémique. Il avait déjà privé Mas, Privat et Trinh-Duc de finale de Challenge Cup, tout en mettant Benoît Paillaugue sur le banc des remplaçants, l’un des meilleurs montpelliérain cette saison. “Je ne peux pas me permettre de perdre un match parce que je n’ai pas de couverture à l’arrière, à la mêlée ou à n’importe quel autre poste juste parce que je voulais faire un cadeau à quelqu’un. Mon boulot est de gagner. Et je dois traiter tout le monde de la même manière, sinon je suis injuste. C’est le sport, et le professionnalisme, c’est comme ça” s’est justifié le champion du monde 2007.

La polémique met le feu à Twitter

Cette polémique touche aux valeurs de ce sport, et c’est pourquoi joueurs et passionnés dénoncent cette injustice sur les réseaux sociaux :

Le capitaine et copain d’enfance de FTD se fait entendre.

Lartot dénonce le professionnalisme.

Certains préférent le prendre avec humour…

Crédit photo à la une : midilibre.fr

Related posts
À la uneFaits Divers

5 éléments pour comprendre...l'affaire Laëtitia Perrais

À la uneBrèvesSéries Tv

Naya Rivera de Glee portée disparue en Californie

À la uneActualitéInternational

46 pays soutiennent l’initiative chinoise contre les Ouïgours

À la uneBrèvesCinéma

La sortie de Halloween Kills repoussée à octobre 2021

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux