Le Norvégien Edvald Boasson Hagen a remporté ce vendredi la 19ème étape du Tour de France entre Embrun et et Salon-de-Provence. Le Français Warren Barguil est quant à lui assuré de décrocher le maillot à pois de meilleur grimpeur, tout comme Michael Matthews avec le maillot vert. Quant à Christopher Froome, il sera difficile de lui contester la victoire finale.

Après l’éprouvante étape alpestre la veille au sommet de l’Izoard remportée par le Français Warren Barguil, les coureurs s’attaquent à une étape plus tranquille, la plus longue du Tour (222,5 km), entre Embrun et Salon-de-Provence. Dès le début, une vingtaine de coureurs s’échappent du peloton. Parmi ces échappés, on retrouve le Néerlandais Bauke Mollema (Trek), vainqueur de la 15ème étape du Tour.

On retrouve également les Français Tony Gallopin (Lotto Soudal), Romain Hardy (Fortuneo), Sylvain Chavanel, Lilian Calmejane et Romain Sicard (Direct Energie), ainsi que les Belges Thomas de Gendt (Lotto Soudal) et Jan Bakelants (AG2R), entre autres. Sans oublier le Norvégien Boasson Hagen (Dimension Data). Tout ce petit groupe compte 1’40 » d’avance sur le peloton, à 183 km de l’arrivée.

En haut de la Côte de Bréziers (3ème catégorie, 2,3 km à 5,8%), Romain Hardy prend deux points au classement de la montagne, De Gendt un point. Puis, au sprint intermédiaire de Banon, c’est De Gendt cette fois-ci qui arrive le premier. Il empoche 20 points au classement du maillot vert, devant le Français Elie Gesbert (Fortuneo, 17 points) et Bakelants (15 points). Mais sauf accident, le maillot vert devrait revenir à coup sûr à l’Australien Michael Matthews (Sunweb). Idem pour le maillot à pois de meilleur grimpeur, promis au Français Warren Barguil.

Boasson Hagen le plus frais

A l’approche du Col du pointu (74 km de l’arrivée), le groupe d’échappés compte désormais un écart confortable de 8’30 » sur le peloton. C’est le moment que choisi Romain Sicart pour attaquer et prendre les deux points au classement du maillot à pois.

Tandis que les vingt de devant comptent désormais 9’40 » sur le peloton, à 15 km du point final. Parmi ces vingt : Bakelants, Chavanel, De Gendt, Jens Keukelaire, Michael Albasini (Orica-Scott), Boasson Hagen, Gesbert, Nikias Arndt (Sunweb) et Daniele Benatti (Movistar). La victoire se jouera donc entre eux.

Et il se trouve que c’est le Norvégien Boasson Hagen qui a les meilleures jambes pour l’emporter à Salon-de-Provence. Arndt et Keukeleire terminent respectivement deuxième et troisième. Chris Froome, qui compte 23 points d’avance sur Romain Bardet au général, s’avance doucement mais surement vers un quatrième Tour de France victorieux (après 2013, 2015 et 2016).