À la uneArt / ExpoFrance

Un artiste biélorusse interpellé devant l’Élysée avec un tissu enflammé

Un artiste bélarusse, qui détenait une bouteille avec un tissu préalablement enflammé sur lui, et deux autres personnes, ont été interpellées devant le palais de l’Elysée puis placées en garde à vue ce jeudi, pour une action présentée comme ” politico-artistique “.

Les trois personnes ont été placées en garde à vue pour “violences volontaires avec arme”, a précisé à l’AFP. Selon les premiers éléments de l’enquête dévoilés par le ministère public, “un homme s’est présenté jeudi soir devant l’Élysée en tenant à la main une bouteille contenant un liquide (identifié comme n’étant pas un hydrocarbure) et une pièce de tissu préalablement enflammée”. “Devant la présence policière, il a jeté sa bouteille en direction du sol”, a également précisé le parquet. Après analyse, il s’avère que la bouteille enflammée ne contenait pas de substances dangereuses, selon cette même source.

Selon Le Point il s’agirait de l’artiste Alexei Kuzmich. Sur son compte Instagram l’artiste assure dans une publication intitulée “Lettre à Macron. Président. France” être venu “accomplir une révolution”, dans un pays qui “fraie aujourd’hui avec le fascisme”. L’artiste compare le président français à Alexandre Loukachenko, qui fait l’objet d’un grand mouvement de contestation depuis 2020 qu’il tente d’affaiblir par des arrestations massives, des violences ayant fait au moins quatre morts et de lourdes peines de prison qui continuent de tomber.

Les investigations ont été confiées à la brigade criminelle. Cette dernière doit déterminer s’il y a eu jet de la bouteille enflammée ou si l’individu a simplement laissé tomber l’objet. Selon une source policière, le liquide présent dans la bouteille enflammée n’était pas dangereux et l’artiste se serait revendiqué comme un artiste n’ayant pas voulu faire acte de violence.

Le Parquet de Paris a précisé que les deux autres personnes, un couple, ne prenaient que ” des photographies et des vidéos de la scène”. Ils sont toutefois eux aussi en garde-à-vue. “L’homme a a été admis à l’Infirmerie psychiatrique de la préfecture de police ” a ajouté le parquet.

À lire aussi : Que s’est-il passé ce matin sur les Champs-Elysées ?

About author

Journaliste
    Related posts
    À la uneFranceReportages

    Une nouvelle manifestation « Paris pour la liberté »

    À la uneEmissionsLes Prolongations

    Les Prolongations avec Thomas Dasquet #75

    À la uneSéries Tv

    Game Of Thrones : le classement "évidemment" objectif des 8 saisons

    À la uneActualité

    L’actrice Helen McCrory est décédée à 52 ans

    Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux