À la uneBrèvesInternational

Une centaine de migrants tentent de s’introduire dans le port de Calais

À Calais, une centaine de migrants ont tenté de s’introduire dans le port. Un routier a été légèrement blessé.

Cette nuit, une centaine de migrants ont essayé de s’introduire dans le port de Calais. Ils sont passés par le grillage qui longe la rocade à côté du port. Des Irakiens, Iraniens et Soudanais tenter de gagner l’Angleterre.

L’attroupement a fortement gêné la circulation au moyen de matériel placé sur la route et un routier a été blessé à la tête. Il a de suite été transporté à l’hôpital alors que sur place, les émeutes n’ont pu être gérées qu’aux alentours de 4 heures du matin. Plusieurs véhicules ont également été endommagés à cause des jets de projectiles.

D’après un routier présent sur place, les migrants ont jeté des cailloux sur les véhicules. Pour disperser la foule, les forces de l’ordre ont dû user de gaz lacrymogènes. « Cela fait des années que je travaille dans le transport routier et c’est la première fois que ça m’arrive. »

Le président du conseil régional des Hauts-de-France Xavier Bertrand et Natacha Bouchart, maire de Calais ont fait une lettre au Premier ministre pour l’alerter sur la situation. Ils demandent notamment du matériels et des moyens humains supplémentaires. Selon la maire de la ville, il faut que la question de la migration soit prise en charge d’urgence.

Depuis le début du mois de mai, ce sont déjà 180 migrants qui ont été secourus dans l’eau. Ils tentaient alors de migrer en Angleterre.

A lire aussi : Australie : des billets d’avion pour « nulle part » vendu en 2“30

About author

Journaliste
Related posts
À la uneEconomie

Crypto pour les nuls : #1 Qu'est-ce qu'une cryptomonnaie?

À la uneActualitéEnvironnement

Pollution : Une nappe d’hydrocarbures de 35 kilomètres au large de la Corse

À la uneActualitéInternational

Prix Pulitzer : Une récompense spéciale pour la jeune femme qui a filmé le meurtre de Georges Floyd

À la uneActualité

“Marche des libertés” : Une manifestation contre l'extrême droite se tient aujourd’hui à Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux