À la uneActualitéEconomieFootFranceInternationalPolitiqueSport

Victoire en Coupe du Monde : quel(s) impact(s) pour la France ?

Après la victoire en Coupe du Monde en 1998, certains experts avaient parlé d’un impact sur l’économie. Aujourd’hui, la France a décroché sa deuxième étoile, l’impact espéré va-t-il se confirmer ou ne rester qu’un mythe ?

Alors que les Français se réveillent la tête pleine de souvenirs et d’étoiles en repensant à cette soirée inoubliable du 15 juillet 2018, d’autres espèrent voir en cette victoire le signe d’une future hausse de la consommation comme Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances : “C’est bon pour la croissance. Il y a une part d’irrationnel dans l’économie qui tient et c’est tout ce que nous apporte cette Coupe du Monde” disait-il sur France 2.

Si la deuxième partie de la citation du ministre n’est pas forcément fausse, il faut relativiser l’impact qu’a eu la victoire de 1998.

Un impact minime sur le PIB

D’après Luc Arrondel, économiste du sport et chercheur au CNRS, une victoire en Coupe du monde n’aurait pas un impact si important sur le PIB. La consommation de certains secteurs augmenterait, mais serait davantage le résultat d’un effet de substitution (répartition différente de la consommation), plus qu’une hausse globale de la consommation. Les principaux gagnants de cette victoire devraient normalement être les marques de sport dont Nike, équipementier officiel de l’équipe de France.

En 1998, la croissance repartait et le chômage diminuait comme en 2018 mais la victoire n’avait pas impacté la croissance à long terme et les changements de consommation s’étaient dissipés rapidement.

En 2016, la France, pays organisateur de l’Euro, avait atteint la finale de la compétition avant de perdre contre le Portugal. L’impact avait été mesuré à un gain de 1,2 milliard d’euros sur un PIB de 2 228 milliards d’euros.

Une France heureuse

Dans la rue ou sur les réseaux sociaux, la joie était très visible sur le visage des Français. Pour Luc Arrondel, le réel effet concerne le Bonheur National Brut. Durant quelques mois, les Français vont plus penser à aujourd’hui qu’à demain. L’euphorie sera générale et la volonté de fêter la victoire bénéficiera à certains commerçants.

France Europe GIF by Nike Football - Find & Share on GIPHY

Une bonne image de la France à l’étranger

Hier, le monde entier a vu la France gagner la Coupe du Monde. A l’international, cette victoire renvoie une image positive, forte de la France qui pourrait être utilisée par Emmanuel Macron dans le cadre de sa politique internationale comme le rappelle Jean-Bapiste Guégan, expert en géopolitique du sport : “la France renverra donc l’image d’un pays accueillant, festif, sympathique. Et cela aura plusieurs conséquences. D’abord, attirer encore davantage de touristes, et ça, c’est bon pour le business. Même chose pour les produits français, dont l’image sera renforcée : c’est ce qu’on appelle la construction d’une image de marque nationale, ou nation branding. Et si Emmanuel Macron est stratégique, il va s’en servir. Il est fort possible qu’il lance des campagnes autour de cette France qui gagne.” 

Pas d’effet politique notable à attendre

En 2016, François Hollande n’avait pas bénéficié d’une hausse durable de sa courbe de confiance à la suite de la belle performance des Bleus.

sondage : TNS-SOFRES

Président en 1998, Jacques Chirac avait également récupéré l’événement et gagné quelques points de popularité mais ceci n’avait pas que de courte durée. Emmanuel Macron jouera sans nul doute sur l’euphorie provoquée par la victoire, à voir si cette dynamique se prolongera.

A lire aussi : Paris : ce qu’on a vu de plus fou après la victoire des Bleus

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : le bilan de la phase de groupes

À la uneFranceLittératureRugby

La BD "les rugbymen" joue les prolongations pour un 18e tome

À la uneActualitéFrancePolitique

Féminicides : la Loi Pradié soutenue par l'assemblée (Interview)

À la uneActualitéInsolite

Des milliers de poissons pénis échoués en Californie !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux