Après Spotify, Deezer, Apple Music… c’est YouTube qui se lance dans le marché des plates-formes de streaming musical. Une offre censée concurrencer les mastodontes déjà bien ancrés.

YouTube est le premier site d’upload et de diffusion de contenu audiovisuel au monde. Lancé dans 88 pays à travers le monde et avec près de 1 Milliards d’heures visualisées par jour, c’est le site internet le plus visité au monde, après Google et Facebook. Une bonne partie du contenu proposé sur la plateforme de vidéo concerne la musique. De nombreux artistes et maisons de disque ont une chaîne officielle, et ils regroupent pour beaucoup des milliards de vues cumulées.

Youtube Cat GIF by Cheezburger - Find & Share on GIPHY

Le marché de la musique en ligne en pleine croissance

Google, qui a déjà récupéré le filon depuis 2006, n’a pourtant pas envie d’en rester sur sa faim. De ce fait, YouTube est devenue la plateforme porte-étendard de la publicité, avec des networks qui sponsorisent littéralement des YouTubers et les rémunèrent pour leur contenu, ainsi que de la publicité en advertising à gogo. Pour couronner le tout, le site reste gratuit pour les utilisateurs, ce qui en fait la plate-forme la plus rentable de l’audiovisuel. Et la musique joue une part importante : d’après le site internet brandwatch.com, en 2018, 95% des vidéos les plus vues étaient des vidéos présentant un contenu musical.

De la musique en illimité pour 9,99 € par mois

C’est pour cela que la piste d’un service de streaming musical payant était étudiée depuis déjà longtemps. C’est chose faite depuis hier, avec le lancement européen de YouTube Music, un service de streaming payant pensé comme ceux proposés par Spotify et Apple Music. Pour 9,99€ par mois, YouTube Music propose des milliers de playlists, des recommandations personnalisées et un catalogue de musique gigantesque. Cerise sur le gâteau, il sera désormais (et enfin !) possible d’écouter de la musique en quittant l’application, et de télécharger des chansons, le tout sans publicité.

À lire aussiYoutube devient le premier réseau social chez les 15-24 ans

Une deuxième offre est aussi proposée, intitulée « YouTube Premium« . Vendue à 11,99€, elle donne accès à YouTube sans publicité, mais aussi à son application pour enfant « YouTube kids« , et de jeux vidéos, « YouTube Gaming« . Les deux offres ont déjà été lancées par Google aux États-Unis, en Australie et en Corée du Sud. C’est désormais le cas en France, en Espagne, en Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni. Sur un marché qui comptait en 2017 près de 176 millions de personnes, YouTube Music va devoir apprendre à se démarquer de ses concurrents.