À la uneActualitéFranceVie Étudiante

Bac 2020 : Une année pas comme les autres…

Ce mardi 7 juillet 2020, les 740 584 lycées inscrits au bac découvrent leurs résultats. Mais que faut-il retenir de cette année si particulière ?

Pas de suspense ?

L’année 2020 restera longtemps dans les mémoires, et sera bientôt dans les livres d’histoire… La crise sanitaire a eu d’importantes conséquences et a par ailleurs bousculé le calendrier des lycéens. Les bacheliers de cette année n’auront jamais eu à se rendre aux épreuves écrites nationales du bac. Si la plupart d’entres eux savent déjà s’ils l’ont obtenu ou non puisqu’il dépend de leur contrôle continu, pour d’autres, le suspens était encore à son comble jusqu’à aujourd’hui. Leur sort était jusque là, entre les mains du jury de délibération.

Pas de regroupements

Cette année, il ne sera pas possible de se regrouper comme les années précédentes. Le Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer s’est bien fait comprendre. Les conditions sanitaires exigent d’adopter des mesures “pour qu’il n’y ait pas d’attroupement et qu’il n’y ait pas l’ensemble du lycée devant les grilles“. Les résultats sont donc affichés par classe et répartis dans différents endroits des écoles.

Des “notes gonflées” au bac 2020 ?

Est-il possible de comparer le bac 2020 à celui de 1968 ? Un important mouvement social avait engendré de violentes émeutes au cours du mois de mai 68. La contestation étudiante était par ailleurs au coeur de ces manifestations. En réponse à ces circonstances exceptionnelles, le gouvernement avait annoncé l’annulation des épreuves écrites. Beaucoup avait alors estimé qu’il avait été “donné”. Puisque son taux de réussite avait été de 81,3%, soit un taux à la fois rarissime et spectaculaire. Pour autant, pour l’historien Bruno Poucet, en s’appuyant sur l’étude “Vive la Révolution ! Les bénéfices de long terme de mai 1968“, le baccalauréat n’a pas été “offert” en 1968. Cette même étude a révélé que l’accès facilité des étudiants aux études supérieures leur avait permis de mieux réussir leur carrière professionnelle.

Cette année, en 2020, le rôle du jury d’harmonisation est d’autant plus crucial puisque les délibérations ne portent pas sur les épreuves nationales mais sur le contrôle continu de chaque élève. Pour cause de coronavirus, l’obtention du diplôme dépend des notes obtenues hors confinement. Mais le débat bat toujours son plein. Des professeurs dénoncent des “notes gonflées” par certains établissements, ce qui engendraient donc des inégalités. Pour réponse, le Ministre de l’Education nationale a déclaré que ces cas étaient bien rares et que la situation serait corrigée.

Quant aux oraux de rattrapages, ils auront bien lieu. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site du Ministère de l’Education nationale sur lequel toutes les dates à retenir et réponses à vos questions sont indiquées.

Et les modalités continuent d’évoluer puisque pour le Bac 2021, le Ministre de l’Education nationale a annoncé la simplification des épreuves du contrôle continu.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéCinémaCulture

Netflix : Tom Holland, Robert Pattison... se partagent l'affiche dans The Devil all the Time !

À la uneActualitéInternational

Trump évacué après la neutralisation d’un homme près de la Maison Blanche

À la uneActualité

Cannes : Mouvements de foule ce soir sur la Croisette

À la uneActualitéSport

Tour de France 2021 : Brest accueillera le départ de la Grande Boucle

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux