FootSport

Clubs du Monde : Episode 1 – Cambridge United

Voila, le début (je l’espère) d’une longue et belle série d’articles sur différents clubs du monde, ces clubs dont on parle nul part ailleurs, et juste sur Radio VL. Le premier de cette série sera en Angleterre mais pas en Premier League.

Cambridge : Ville Universitaire ET Sportive !

Dans la tête de tout le monde (ou au moins de 98% de la population) quand on dit Cambridge, on pense directement : Université et pas Football. Cette ville constituée d’un peu plus de 100 000 habitants est située à 80 km au nord de Londres. Son université est la deuxième plus ancienne d’Angleterre après celle d’Oxford. Oxford justement est le pire ennemi de Cambridge, cette rivalité est symbolisée par le duel qu’ils se livrent au footba…à l’aviron (OUI, vous n’êtes pas devenu aveugle) ces duels a l’aviron entre les deux villes sont de renommée mondiale. Mais depuis peu, Oxford et Cambridge peuvent se retrouver dans un autre derby, au football avec la présence de ces deux clubs en League Two (4ème division anglaise).

oxford

Cambridge United évolue donc depuis la saison 2014-2015 en Football League Two, le club est basé à l’Abbey Stadium, stade datant tout de même de 1923. Le stade a actuellement une capacité de 9 600 places. Cambridge United envisage d’ailleurs de passer à un nouveau stade un certain temps après 2016.

CUFC

Les supporters de Cambridge sont fidèles et ont traversée des moments durs (relégations, montées non-validées par les play-offs, redressement judiciaire…), ces péripéties n’ont visiblement pas atteint le cœur des fans puisqu’au cours de leur temps en Conférence, la présence au stade a été parmi les plus élevés dans la ligue. Durant les deux premières saisons de Cambridge United dans cette ligue, le taux de fréquentation moyen était dans les deux ans de 2607 en 2005-06 et de 2815 en 2006-07, imaginez cela en CFA 2.

fans cambridge

Une TRES longue traversée du désert

Dans son histoire, le club ne possède aucune saison dans l’élite, les parcours en coupe commencent très tôt et se finissent tout aussi tôt… Mais au début des années 90, on observe la plus beau moment de l’histoire des oranges et noirs avec entre 1989 et 1993, deux quarts de finale de FA Cup, un quart de finale de League Cup, un titre de champion de D3 et une saison 1991/1992 en forme d’épopée, terminée en demi-finale de play-offs de la D2, si près de passer dans l’élite.

Ce scénario cruel restera dans les têtes et Cambridge ne parviendra plus jamais à passer près de l’élite et s’enfonçant au fil des années, de divisions en divisions jusqu’à atteindre les divisions de conférence (qui ne sont même plus régies par la Football League), Cambridge est tombé dans le football amateur.

Au fil des années, de nombreux entraîneurs et dirigeants vont se succéder et aucun d’autre eux ne parviendra à refaire briller le lustre d’antan, deux entraîneurs franco-africains Claude Le Roy et Hervé Renard (nommé tout récemment sélectionneur du Maroc) ont entraîné cette équipe en 2004 : Le Roy arrive en premier puis se fait virer avant que Renard le remplace et se fait virer peu avant la relégation en Conférence (d’où l’image du coach qui ne réussit jamais en Europe).

Lorsque la relégation est survenue, le club fut placé sous administration judiciaire, victime de dettes importantes, les supporters ont cru voir alors la mort du club mais la gestion financière du club est redevenue saine lors de la saison 2005/2006 et le club a pu recommencer à vivre, et les supporters à rêver.

Wembley et Old Trafford : les stades du renouveau

Cette longue traversée du désert va prendre fin tout récemment avec la saison magique de 2013-14 avec tout d’abord, Cambridge arrache en finale de play-offs sa place en League Two contre Gateshead dans le stade mythique de Wembley, après 9 ans d’absence, Cambridge United revient dans la Football League et sur FIFA (Gagner avec eux, relève de l’exploit, je peux vous l’assurer).

Les « U’s » reverront Wembley très rapidement pour y remporter la seconde coupe de leur histoire (il faut remonter à 1969 pour voir le dernier) avec une FA Trophy remportée face à Gosport Borough (4-0), la FA Trophy étant une compétition réservée aux clubs semi-professionnels, à savoir les clubs évoluant entre la cinquième et la huitième division.

FA Trophy

Le 23 janvier 2015 fut une journée somme toute spéciale pour tous les fans de Cambridge avec la rencontre du 4ème tour, Cambridge United accueillait l’unique Manchester United pour ce match de prestige, Man U venait avec ses stars (De Gea, Fellaini, Di Maria ou encore Falcao) et Cambridge réussi l’impensable, tenir tête à l’ogre mancunien en le forçant à jouer un replay à Old Trafford, ce replay moins heureux car les Red Devils s’imposeront 3 buts à 0. Mais les supporters sont heureux, ils ont pu rencontrer une équipe de l’élite et vivre une soirée de prestige.

CambridgeManUnited-553958

Un club bien tenu

L’actuel entraîneur : Shaun Derry, tente de faire monter cette équipe de Cambridge mais cela n’est pas facile, le club végète dans le ventre mou du championnat (11ème avec 44 points à 3 points des play-offs mais avec plusieurs matchs d’avance) néanmoins, le club est loin de la zone rouge (20 points sur le 1er reléguable) et c’est bien là l’essentiel pour les U’s.

Le président : Dave Doggett présent au club depuis 2013 est un habitué depuis tout petit de ce club, c’est lui-même qui dit : « J’ai commencé à venir au stade de Cambridge, au milieu des années 50 et j’ai depuis, toujours été un fan »

Le club qui a déjà connu un redressement administratif il y’a quelques années, tente désormais de soigner ses finances « Quand nous parlons à d’autres clubs, ils nous disent que nous avons développé le club d’une belle façon, en étant honnête et professionnel, que nous avons transformé une entreprise qui était en échec en un succès »

Donc le premier objectif de Cambridge et du président Dave Doggett est d’abord de garder le club en League Two et de sauvegarder ses finances puis l’objectif de la montée viendra ensuite « C’est le fait de dire « est-il possible d’être compétitif et d’être financièrement stable » Le board est d’avis qu’il peut l’être – et je vais aider à mener cela »

« Il y a encore beaucoup de travail à faire et nous ne lâcherons pas le pied de la pédale jusqu’à ce que nous avancerons »

Cambridge United est donc une belle promesse et on espère voir à l’avenir, un club de Cambridge aussi connu que son université avec une rivalité face à Oxford (qui est 3ème du classement de League Two) qui se pérennise dans le temps autrement qu’avec des courses d’aviron (je n’ai rien contre l’aviron).

Related posts
À la uneE-SportSport

La nouvelle passion de Gael Monfils

À la uneFootSport

Football : Strasbourg, de l’ombre à la lumière

À la uneSport

Top 6 des célébrités à fond dans le Poker !

À la uneFootSport

Un retour de la Ligue 1 encore écarté par le Premier Ministre

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux