Bons Plans

Comment Bulat Utemuratov a réuni le sport, la charité et la musique lors du Burabike 2018

L’activité caritative de la fondation Bulat Utemuratov dans le domaine de la protection de la santé de l’enfant est largement connue depuis longtemps au Kazakhstan. Et aujourd’hui on entend de nouveau parler de Bulat Utemuratov, le fondateur de cette organisation : le Burabike, devenu déjà traditionnel, vient de se terminer. C’est une course à vélo charitable, dont tous les revenus seront utilisés pour l’achat de matériel médical destiné aux cabinets pédiatriques ruraux et aux hôpitaux dans régions du pays suivantes: celles de Jambyl, du Nord-Kazakhstan, d’Almaty et de Karaganda. Cet événement se déroule pour la sixième fois, et l’atmosphère fantastique qui a régné pendant cette fête laisse espérer que cette tradition perdure.

Bulat Utemuratov, un adhérent convaincu des valeurs familialese, le mari, le père de deux fils et d’une fille, le grand-père, est en même temps l’entrepreneur le plus riche du Kazakhstan.

Ce statut de M Utemuratov, ses convictions dans la vie, son sens de responsabilité devant la société et ses possibilités presque illimitées l’ont permis à trouver des solutions réfléchies en matière de protection de l’enfance, de soutien de la culture, de l’éducation, de développement du sport et de promotion de la santé des enfants.

Depuis plusieurs années, un vaste réseau de centres de réadaptation pour les enfants atteints de troubles du spectre autiste opère avec succès au Kazakhstan et l’Association des parents des enfants atteints de paralysie cérébrale profite aussi de l’aide spécialisée. Dans ces centres créés par la fondation Bulat Utemuratov des centaines d’enfants reçoivent un soutien pédagogique professionnel en temps opportun, conformément aux meilleures pratiques, élargissent leurs compétences de communication et retrouvent une possibilité de socialisation. Le programme aide également les enseignants et les parents à ne pas manquer le moment opportun pour fournir une aide efficace aux enfants et à leur ouvrir un monde entier.

Les écoles britanniques Haileybury au Kazakhstan est un autre projet créé pour les enfants par le mécène Bulat Utemuratov et ses partenaires. Un programme de tennis à grande échelle destiné aux écoliers et aux enfants d’âge préscolaire vise à renforcer la santé des enfants et à promouvoir ce sport.

Mais l’événement sportif annuel caritatif Burabike, qui vise à collecter de fonds pour les hôpitaux pédiatriques, reste la campagne la plus populaire dans le pays. L’inspirateur du Burabayke, Bulat Utemuratov, pour la sixième année consécutive, soutient la tenue de ce festival de Bien, qui se développe d’année en année et reçoit un accueil chaleureux dans le cœur des Kazakhstanais.

Une brève histoire du Burabike du 2013 au 2017

En 2013, dans une région protégée du lac au nord du Kazakhstan, dans une belle zone de loisirs de Borovoye, une course à vélo de bienfaisance inspirée par Bulat Utemuratov a eu lieu pour la première fois. Le complexe hôtelier Rixos Borovoye et de la fondation Bulat Utemuratov ont été ses organisateurs. Parmi ses premiers 130 participants on compte des hommes d’affaires, des banquiers d’un certain nombre des institutions financières kazakhes, des fonctionnaires, et des employés des sociétés étrangères opérant dans le pays. Des sportifs, notamment le champion olympique Alexander Vinokurov, et plus tard le vainqueur du Tour de France Vincenzo Nibali, se sont joints à cette initiative. Cette année-là, seulement 11,5 millions de tengues ont été collectés pour aider les nouveau-nés du centre périnatal de Kokshetau. Mais ce n’était que le début, après cinq ans, le nombre de coureurs a augmenté de près de 20 fois et il se lève à 2000 personnes.

En 2014, le résultat financier de l’action avoisinait déjà les 90 millions de KZT, en 2015 il dépassait les 100 millions, et cette année pour la première fois les enfants ont pu participer à la course : l’action commença à acquérir un caractère familial. L’année suivante, ce résultat a été répété et en 2017 l’événement de Bulat Utemuratov a recueilli un somme record :168 millions de tengues. En 2018, les fonds ont dépassé le seuil de 205 millions de tengues. Ces fonds sont constitués de contributions personnelles de participants de la course à vélo, d’investissements des entreprises et des sociétés commanditaires et de revenus de la vente aux enchères organisée dans le cadre de l’événement.

Les lots de ces enchères ce sont des œuvres d’art, des vélos sportifs, des voyages touristiques, des autographes des célébrités et encore bien plus d’objets également fournis par les participants, les sponsors, les personnes et les organisations intéressées.

Le montant de fonds récoltés lors du Burabike augmente d’année en année, tout comme le nombre de ses participants. De plus en plus de citoyens kazakhs ordinaires comprennent l’importance d’un tel événement et rejoignent l’initiative caritative de Bulat Utemuratov : la popularité de la course à vélo le Burabike grandit rapidement. En cinq ans de l’existence de la course, plus de 677 millions de KZT ont été collectés pour le traitement et la rééducation des enfants : pour l’achat d’équipements des hôpitaux pédiatriques, des centres de rééducation pour enfants handicapés, des centres périnatals et des aires de jeux pour enfants des orphelinats dans tout le pays. Une liste complète des institutions pour enfants qui reçoivent une aide caritative de la part de Bulat Utemuratov est disponible en libre accès sur le site de son fonds.

Course de charité de 2018

Comme les années précédentes, la couse à vélo a eu lieu le 30 août sur les rives pittoresques du lac Shchuchye, sur le territoire de la station balnéaire Rixos. Et cette fois les gens sont venus ici en famille : une initiative de charité de Bulat Utemuratov a attiré beaucoup de personnes sensibles à son idée. Les frais d’inscription pour la participation au Burabike en 2018 étaient de 5000 tengues par personne et elle étaient gratuite pour les enfants de moins de 12 ans. Mais cette année, les possibilités de la piste n’ont pas permis d’accepter tous les intéressés, et lorsque le nombre d’applications électroniques a dépassé 2000, l’enregistrement a été arrêtée. C’est deux fois plus d’ inscription qu’en 2017.

Tous les invités de l’événement ont reçu les services d’un transfert confortable Astana-Shchuchinsk, ainsi que deux repas par jour. Les organisateurs ont aussi pensé aux vélos des participants : un transfert spécial par camion a été prévu pour eux. Au fait, il était possible de louer un vélo pour la course sur le site.

Pour sa sixième année d’existence, cet événement de bienfaisance de Bulat Utemuratov et de ses partenaires s’est transformé en un festival lumineux, des vacances en famille, du sport, de la musique. En plus de la course cycliste, il y avait une occupation à tous, indépendamment de l’âge et des intérêts. Les enfants et les adultes ont participé avec enthousiasme à des jeux, à une variété d’ateliers et à une loterie organisée par les animateurs de l’hôtel Rixos. Les jeunes ont dansé sur la piste sous les rythmes des groupes kazakhs KeshYou, Las Vegas, LampY Orchestra. Beaucoup se sont tout simplement promenés, profitant du air frais, se sont reposés sur l’herbe, sirotant du thé. Et tout le monde a eu le temps d’apprécier les cascades spectaculaires des athlètes au Wake Park, situé sur le territoire de la station balnéaire et d’acheter un souvenir lors de la foire caritative. L’hôtel a offert un bonus : un pique-nique collectif.

Les lots de la vente aux enchères traditionnelle cette année étaient les peintures et les dessins des enfants atteints du spectre de troubles autistes, patients des centres spécialisés de la fondation Bulat Utemuratov « Asyl Miras ».

Tout le monde a été touché par une atmosphère de gentillesse incroyable, par une aura brillante d’implication dans une bonne cause régnant lors du Burabike-2018. Le résultat final de l’action en termes monétaires se lève à une somme record de 205 millions de tengues. Et les bénéficiaires sont déjà connus. En 2018 ce sont:

  • Hôpital rural d’Agadyr;
  • L’hôpital de district d’Alakol;
  • Hôpital régional central de Timiryazevo;
  • Maternité du village de Panfilovo;
  • Hôpital central du district de Merkensk.

Tous les cyclistes ont reçu des médailles, des prix et des souvenirs. Les participants simples de la course, qui n’ont pas d’expérience sportive et d’entraînement sérieux, ont passé plus de trois heures sur la piste. Les coureurs professionnels aguerris ont terminé la course beaucoup plus rapidement. Et certains n’ont réussi à passer qu’une partie de l’itinéraire. Mais le Burabike de Bulat Utemuratov n’a pas besoin des records olympiques, par conséquent, les enfants malades sont toujours gagnants, ils bénéficient d’une aide spécialisée et vitale. Chaque invité et participant à cette action à grande échelle se sent lui aussi gagnant dès le début et ressent le besoin de participer à des nouvelles bonnes actions.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéBons Plans

Perséides 2021 : un pic d'étoiles filantes cette nuit !

À la uneBons PlansFrance

Bon plan : louer une piscine pour la journée, ça vous tente ?

Bons PlansSorties

Besoin de sensations fortes ? Tente le saut en parachute en tandem

À la uneBons PlansNouvelles adressesSéjours à thèmesSortiesVoyages

Top 5 des plus beaux marchés de Noël en Europe

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux