À la uneFrance

Des coups de feu devant un hôpital parisien font un mort et un blessé

Une personne tuée et une autre blessée par balles, ce lundi 12 avril en début d’après-midi, devant l’hôpital Henry Dunant dans le 16e arrondissement de Paris. Le tireur est en fuite sur un deux-roues.

Un homme et une femme ont été touchés par balle devant l’hôpital Henri Dunant, rue Michel-Ange dans le 16e arrondissement. Les victimes ont été prises en charge par le personnel de l’hôpital mais l’une d’elles est décédée.

Un témoin interrogé par BFM TV raconte la scène à laquelle il a assisté: “J’ai entendu des détonations, et j’ai vu un mec en capuche tirer une balle et j’ai vu un mec au sol”. Choqué, le témoin a ensuite vu l’assaillant s’avancer et “le mec au sol se prendre deux balles à bout portant dans la tête”. La victime avait commandé un café à emporter dans son établissement une vingtaine de minutes avant d’être ciblée. “Le mec qui a tiré est ensuite reparti à pied avec vachement de sang-froid, comme si de rien n’était”, décrit le restaurateur. Avant de conclure: “500 mètres plus loin un scooter l’attendait. »

Le suspect des tirs est en fuite sur un deux-roues de modèle T-Max, sans plaque d’immatriculation. Le quartier est bouclé. Des policiers ainsi que des pompiers sont devant le centre hospitalier

Le Parisien précise qu’une enquête a été ouverte pour tentative d’homicide. Elle a été confiée au premier district de la police judiciaire de Paris. Aucun élément n’a été donné à ce stade par les enquêteurs sur les circonstances des tirs, devant cet hôpital administré par la Croix-Rouge française. L’établissement, situé près de la Porte de Saint-Cloud, est un hôpital gériatrique et également actuellement un centre de vaccination contre le Covid-19.

La piste du règlement de comptes est envisagée

Les circonstances des tirs devant cet hôpital sont encore floues. À ce stade, aucune piste expliquant le drame n’est privilégiée, même si celle d’un règlement de comptes est explorée, en raison de la détermination du tueur, selon nos informations. « On pense vraiment à un règlement de comptes, ce n’est vraisemblablement pas une attaque envers le centre de vaccination » rapporte Francis Szpiner, maire du 16e arrondissement de la capitale, sur BFM TV. “Ça a été tellement vite qu’on suppose un règlement de comptes”, ajoute Noura Berrahmouni, déléguée DSPAP alliance Paris.

À lire aussi : Une jeune femme blessée à l’arme blanche devant son enfant

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéMusique

Céline Dion se produira aux vieilles charrues en 2023

À la uneSéries Tv

Stranger Things saison 4 : un nouveau trailer centré sur Eleven

À la uneBrèvesFaits Divers

Il déplace la frontière entre la France et la Belgique pour faire passer son tracteur

À la uneSéries Tv

Dix pour cent : le casting de Call my agent, la version britannique, dévoilé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux