Dans le 11ème arrondissement de Paris, l’Atelier des lumières a ouvert ses portes. Jusqu’au 11 novembre 2018, c’est une exposition immersive numérique qui sera présentée. Articulée autour de Klimt et Hundertwasser, elle permettra de (re)découvrir leur art tout en sons et lumières.

Poésie et lumière

On pousse la porte de l’ancienne fonderie de fer du Chemin vert, aujourd’hui reconvertie en studio. L’ancienne bâtisse se compose désormais de différents espaces à l’unité lumineuse. Au cœur d’un décor industriel (cheminée, réservoir d’eau, etc.), les peintures s’étendent et s’éveillent. C’est un programme d’environ 45 minutes fait de trois cycles différents, qui est proposé au public. Ces derniers retracent le parcours de grands maîtres dans une atmosphère onirique. L’Atelier prend des allures de Fête des Lumières lyonnaise, tandis que sa structure s’habille de couleurs. Pour Bruno Monnier, président de Culturesespaces, pas de doute : « le numérique doit prendre sa place dans les expositions du XXIème siècle ». Le projet imaginé dans la continuité de la Carrière des lumières des Baux-de-Provence rencontre déjà un franc succès.

Lumières

L’exposition Gustav Klimt. Crédit : Culturespaces – E. Spiller.

De Klimt à Hundertwasser

Ce ne sont pas moins de 140 vidéoprojecteurs qui diffusent les trois productions sur les murs de l’Atelier. Le programme long dédié à Gustav Klimt mène la danse. De la Vienne néoclassique, à une partie consacrée à Klimt et la couleur or, l’évolution de sa peinture sera mise en avant. Vient ensuite Hundertwasser et son rapport singulier à la nature et à l’architecture. L’occasion de découvrir l’utopie colorée que constitue sa ville idéale. Enfin, on appréciera une œuvre singulière intitulée «Poetic_Ai». Nous vous conseillons vivement de la visionner dans la pièce constituée de miroirs, pour une expérience d’autant plus immersive.

 

Assis, debout, couché

Le public s’est approprié l’espace, tantôt assis, tantôt allongé, on choisira la posture et le décor qui nous conviennent le mieux. D’une pièce toute en miroirs à des projections sur l’eau, les possibilités sont multiples. On n’oubliera pas non plus de jeter un œil à la mezzanine à l’étage supérieur. Outre le formidable panorama qu’elle offre sur l’ensemble de l’exposition, des panneaux y figurent et détaillent l’ensemble des productions.

Lumières

L’exposition «Poetic_Ai». Crédit : Culturespaces – E. Spiller

Un bar mouvant

Mention spéciale pour le Studio bar dont les murs en mouvement arborent le décor de l’exposition «Poetic_Ai», ainsi que des vues de Paris. On pourra boire un verre, ou grignoter dans ce décor singulier. On notera que l’exposition propose un tarif jeune à 9€50. Il est conseillé de réserver ses billets à l’avance puisqu’en raison de son succès, il n’est pas rare de devoir patienter une bonne heure à l’entrée de l’exposition. Cette dernière sait néanmoins séduire malgré son prix. Alors, n’hésitez plus !

VIDÉO. Découvrez l’Atelier des Lumières.

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Adresse : 38 rue Saint-Maur, Paris 11ème
  • Métro : Saint Maur
  • Prix : tarif jeune à 9,50€ / Plein tarif : 14,5€
    Ouverture tous les jours de 10h à 18h et jusqu’à 22h les vendredis et samedis.
  • Attention pour le week-end de Pentecôte, la billetterie sur place est fermée. Vente en ligne uniquement.
  • Plus d’informations sur le site officiel de l’événement

LIRE AUSSI… Cannes 2018 : « Solo : a Star Wars story » projeté hors compétition.