FootSport

Football : Solkjaer s’inspire de Sir Alex Ferguson

Depuis l’arrivée du coach norvégien Ole Gunnar Solkjaer, Manchester United n’a plus le même visage. Alors que les Red Devils défient le Paris Saint-Germain ce soir, en 8e de finale de la Ligue des champions, l’équipe mancunienne n’est plus la même depuis l’arrivée comme entraîneur, de l’ancien joueur du club. Près de l’implosion à la fin du bail de José Mourinho, les Red Devils enchaînent désormais les victoires. Avec 8 succès et 1 match nul en 9 rencontres de Premier League depuis l’arrivée du nouvel entraîneur, ils ont réintégré ce week-end le top 4 de la Premier League. Les supporters de Manchester peuvent être rassurés à l’approche de cette double confrontation contre le Paris Saint-Germain.

Evidemment, ce retour au premier plan du club porte l’empreinte d’Ole Gunnar Solskjaer. Arrivé pour un intérim, le Norvégien possède désormais toutes les qualités pour s’installer durablement aux commandes. Ashley Young, qui était déjà là lors de la fin de l’ère Ferguson n’a d’ailleurs pas hésité à comparer les deux entraîneurs dans le Journal L’Equipe : « Il est obsédé par la victoire et par le fait que ses joueurs s’épanouissent sur le terrain, comme Sir Alex », celui qui a été repositionné au poste de latéral droit.

Et loin de l’image civilisée et adoucie du Norvégien, « Super Sub » semble également en mesure de pousser des gueulantes de tout premier ordre ! “Je peux vous dire qu’on a eu droit récemment à quelques « hair-dryer treatments (*)…» « Lorsque Ole Gunnar est arrivé, d’une certaine manière, j’ai presque eu l’impression que Sir Alex était revenu. Parce qu’il était accompagné de Mike Phelan (adjoint de Ferguson, ndlr) et de Michael Carrick », avoue celui qui est désormais le capitaine de MU. Comme une passation de pouvoir pour le moins inattendue.

Ce soir, tous les supporters mancuniens attendent la confirmation du renouveau de leur club sur la scène européenne, ce sera face au PSG.

(*)Hair-dryer treatments utilise donc l’image du sèche-cheveux en référence aux colères noires de Sir Alex Ferguson capable de hurler sur ses joueurs, parfois juste devant leur visage…

Related posts
À la uneFootSport

Ligue 1 - 2ème Journée : Lyon rugit de plus belle !

À la uneActualitéFootSport

Neymar : les négociations continuent

À la uneActualitéFootSport

Supercoupe d'Europe : pourquoi il faut absolument regarder Liverpool-Chelsea

À la uneActualitéFormule 1Sport

Formule 1 : Pierre Gasly de retour chez Toro Rosso

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux