ActualitéFormule 1Sport

Formule 1 : l’ultime course de l’année … et d’une carrière

“La der des der “. Ce week-end a été diffusé sur Canal + la dernière course de Formule 1 de la saison. Une dernière épreuve qui marque la trêve hivernale, ainsi que l’ultime course de nombreux pilotes, avant d’importants changements. La retraite de Fernando Alonso, le départ de Kimi Räikkönen de la Scuderia Ferrari, le break dans la carrière du pilote normand, Esteban Ocon. De nombreux changements, qui promettent beaucoup d’émotion.

Célébration après la séance de donuts.

Ils sont dix à quitter soit leur écurie soit la catégorie reine du sport : Alonso, Räikkönen, Leclerc, Gasly, Ocon, et Ricciardo, sont les têtes d’affiche du championnat. Ils ont pris des décisions importantes en cette fin de saison. Après 18 ans de carrière en F1, deux titres de champion du monde, et de nombreuses polémiques, le pilote espagnol se consacre au championnat d’endurance. Pour célébrer cette grande dernière, le champion du monde s’est adonné à une séance de « donuts » à la fin de la course. Accompagné de Sebastian Vettel et Lewis Hamilton, ils ont laissé de la gomme brûlée sur la piste. Au total, on a retrouvé 11 titres tournant en rond sur la ligne droite du circuit de Yas Marina. Alonso deux, Hamilton cinq, Vettel quatre. Une émotion particulière pouvait s’entendre dans la voix du commentateur Jacques Villeneuve lorsqu’Alonso est sorti de sa McLaren pour la dernière fois.

Un pas vers la retraite

Pour Kimi Räikkönen, c’est la fin de 8 années de pilotages pour la firme de Maranello. Il quitte « les Rouges » pour retourner chez Sauber, l’écurie où tout a commencé en 2001. Son envie de piloter une Formule 1 est encore plus forte que l’envie d’une retraite bien méritée. Son objectif de l’année : apporter ses connaissances pour améliorer les performances de l’écurie Suisse. Malheureusement victime d’un incident mécanique, le coureur Finlandais n’a pu finir la dernière course aux couleurs de la Scuderia.

Les rookies grandissent

Charles Leclerc, le Monégasque et Pierre Gasly, le Normand, passent dans la cour des grands : l’an prochain ils seront respectivement au volant d’une Ferrari et d’une Red Bull. Tous deux au volant de deux des six monoplaces les plus performantes du paddock. C’est avec émotion qu’ils ont salué et remercié leurs équipes respectives durant le tour d’honneur à la fin de l’épreuve. La gorge serrée à la radio, Pierre Gasly balbutie un « Merci pour tout les gars ! Incroyable saison ».
L’évènement de ce week-end marque autant la fin de la saison 2018 que le futur début de la saison 2019. Les fans du sport ont déjà l’eau à la bouche.

 

Lire aussi :

About author

Journaliste étudiant à l'ISFJ. 19 ans, passionné de sports mécaniques et de sports nautiques. Correspondant pour "Le Démocrate Vernonnais". Paris.
Related posts
À la uneActualitéCultureVoyages

Artrotters : La nouvelle agence de voyage 1ère classe

À la uneActualitéFrancePolitique

Patrick Balkany condamné à quatre ans de prison ferme

À la uneActualitéBrèvesFranceSociété

Les VTC triplent les prix en ce jour de grève RATP

À la uneActualitéFranceNon classéSociété

Près d'un français sur cinq vit à découvert

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux