À la uneActualitéFormule 1Sport

Formule 1 : top 8 des échanges radio les plus drôle en 2018

Départ du Grand Prix de F1 de Malaisie.

La saison de Formule 1 s’est achevée ce week-end à Yas Marina aux Émirats Arabes Unis. Une saison de courses, synonyme de vitesse, de dépassements, mais aussi de quelques échanges verbaux riches en humour. Top 7 des conversations entre écuries et pilotes les plus drôles de cette saison 2018.

1. Brésil, Interlagos : Sebastian Vettel, à peine sortit des stands

Sebastian Vettel (Scuderia Ferrari), quadruple champion du monde.

Pilote : « Il y a quelque chose qui pend entre mes jambes … Ce n’est pas ce à quoi vous pensez …. C’est quelque chose qui balance au niveau de mes pieds … »
Team : « Ok, entendu ! »
Pilote : « Près de mes pieds … Je veux dire que je serai fier si c’était ce à quoi vous pensez, mais ce n’est pas cela ! »

VIDÉO : SEBASTIAN VETTEL QUESTIONNE SON INGÉNIEUR

2. Abu Dhabi, Yas Marina : Fernando Alonso après le drapeau à damier

Fernando Alonso (McLaren-Honda), double champion du monde.

Team : « Fernando, j’ai toujours voulu dire une phrase de Top gun à la radio … Alors … Tu peux passer au ras de la tour !!! Sur la grille, tu es libre de faire des donuts !!! Champion ! Quelle carrière ! »
Pilote : « WOOOOOHOOOOOHO ! AH AH AH AH AH ! »

3. Abu Dhabi, Yas Marina : Nico Hulkenberg, la tête en bas après trois tonneaux

Niko Hulkenberg, pilote Renault.

Team : « Tout va bien Nico ? »
Pilote : « Putain !! Je suis bloqué à l’envers comme une vache ! Sortez-moi de là, il y a le feu ! »
Team : « Ils arrivent Nico, ils arrivent, le safety car te protège. »

VIDÉO : HULKENBERG BLOQUÉ SOUS SA VOITURE

4. États-Unis, Austin : Carlos Sainz pendant le tour de décélération.

Carlos Sainz junior, pilote Renault.

Pilote : « Ouais, j’ai été doublé par Grosjean dans le dernier virage … »
Team : « C’était Magnussen »
Pilote : « Peu importe !!! »

5. Chine, Shangai : Lewis Hamilton, lors du premier tour de course.

Lewis Hamilton (Mercedes-AMG-Petronas), quintuple champion du monde.

Pilote : « Désolé d’avoir perdu une place les gars, Kimi avait l’air plutôt agressif. »
Team : « Pas de stress Lewis, garde la tête dans le guidon. Fonce ! »

6. Chine, Shangai : Kevin Magnussen au 35ème tour.

Kevin Magnussen, pilote Haas.

Team : « Juste pour confirmer que tu as bien reçu le message, les voitures avec un tour de retard peuvent doubler le safety car »
Pilote : « Oui, mais je crois que je n’ai pas de voiture avec un tour de retard derrière moi, n’est-ce pas ? »
Team : « Ok, un point pour toi ! »

7. France, Paul Ricard : Fernando Alonso au 40ème tour de course.

Pilote : « Les gars ! Je n’ai pas de frein, plus de pneus, on est en dehors des points… Je veux dire que je peux essayer de faire n’importe quoi, mais je n’en ai pas grand-chose à faire ! »
Team : « Ok Fernando, compris. »

8. Singapour : Sebastian Vettel, essayant de rattraper son rival.

Team : « Lewis a dit qu’il n’avait plus beaucoup de gomme sur la gauche de ses pneus … C’est ce qu’il a dit à la radio, je ne sais pas si cela est vrai … »
Pilote : « Je ne le crois pas ! Je ne le crois pas ! »
Team : « Moi non plus … »

VIDÉO : VETTEL NE CROIT PAS À L’INTOX

Lire aussi :

About author

Journaliste étudiant à l'ISFJ. 19 ans, passionné de sports mécaniques et de sports nautiques. Correspondant pour "Le Démocrate Vernonnais". Paris.
Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Une suite à Papa Schultz en développement

À la uneActualitéEconomieFrance

40 ans de Mcdonald's en France : TOP 5 des chiffres les plus fous

À la uneActualitéCinémaCultureFranceSociété

« Play » : le film d’une vie qu’on a envie d’aimer

À la uneActualité

"Tout compte fait" : le scandale du suremballage des colis

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux