Covid19: Arrivée de l’attestation de sortie dérogatoire en format numérique. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s’la raconte : Les mystères de l’ouest, la série inspirée par James Bond | La loi des séries #377

Gros succès en France et aux Etats-Unis, Les mystères de l’ouest est une série culte qui nous permet cette semaine de rendre hommage à Robert Conrad.

C’est quoi Les mystères de l’ouest ? Cette série met en scène les aventures de deux agents du United States Secret Service au service du président Ulysses S. Grant (1869-1877) : James T. West, homme d’action, et Artemus Gordon, as du déguisement et des inventions anachroniques. Se déplaçant tantôt à cheval, tantôt dans leur luxueux train privé, ils affrontent des adversaires hors du commun dans tout l’Ouest américain.

L’histoire de cette semaine ne devait pas survenir à cet instant mais nous ne pouvions pas ne rien faire suite à la disparition d’une grande figure de la télévision, Robert Conrad. Si en France, il est essentiellement connu du grand public pour deux rôles dont nous allons parler, aux Etats-Unis, son visage et ses yeux bleus ont marqué durant de nombreuses années les spectateurs américains, y compris avant cette grande série qui nous intéresse.

Mais nous avons choisi de lui rendre hommage en revenant ce rôle iconique qui nous emmène à la croisée de deux univers : l’espionnage et le western pour nous permettre de percer Les mystères de l’ouest.

Espionnage et western, les deux univers de notre série. Avant de voir comment la série s’est fabriquée, il convient de vous rappeler quel était l’environnement de la télévision qui conduit à l’arrivée de la série. Depuis le début des années 50 que les séries arrivent à la télévision américaine, l’un des grands genres qui dominent, ce sont les westerns.

C’est somme toute assez logique les chaînes de télévision sont accolées aux grands studios hollywoodiens dans lesquelles le western est à cette époque le genre roi.

La télévision s’empare très vite du genre pour lancer des séries appelées à devenir cultes pour certaines, c’est l’ère de Bonanza, Gunsmoke et Maverick (on vous les racontera), Lone Ranger, Les bannis, Rawhide, Au nom de la loi avec Steve MacQueen, ou encore Davy Crockett et Zorro.”

Pour écouter nos émissions sur Deezer, ça se passe ici
Dispos aussi sur Apple Podcast et Podcast Addict
Pour rejoindre le Twitter de La loi des séries, ça se passe ici
Pour rejoindre la page Facebook de La loi des séries, ça se passe ici

A écouter aussi : La loi des séries s’la raconte : Les mystérieuses cités d’or, la série qui part à la conquête du nouveau monde

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneActualité

Coronavirus : "le discours personnel" d'Elisabeth II ce soir aux Anglais

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Freud troque la psychanalyse contre l'horreur ésotérique

À la uneActualitéFranceMédias

Afida Turner : en nuisette et décolleté XXL sur C8 pour parler coronavirus

À la uneActualitéFranceSanté

Coronavirus : le don du sang est essentiel pour aider les hôpitaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux
Worth reading...
La tête dans le culte – Quality TV des années 80 : une autre vision des séries américaines (LLDS #303)