À la uneInternational

L’Australie va planter un milliard d’arbres pour lutter contre le réchauffement climatique

Le 16 février, le Premier ministre, Scott Morrison a annoncé que l’Australie allait planter un milliard d’arbres d’ici 2050 pour lutter contre le réchauffement climatique. Cette décision pourrait éliminer 18 millions de tonnes de gaz à effet de serre par an.

Ces derniers mois, l’Australie a subi une grande période de sécheresse, des violents incendies et une vague de chaleur sans précédent avec des températures au-dessus de 45°C. Les dégâts sont évalués à 900 millions d’euros.

Lire aussi : Un million de poissons morts au sud-est de l’Australie

« Neuf nouveaux centres forestiers régionaux à travers l’Australie »

Quatre nouveaux centres forestiers devraient voir le jour en Australie-Occidentale, en Australie Méridionale, en Nouvelles-Galles du Sud et dans le nord de la Tasmanie. Le gouvernement australien prévoit également l’ouverture de cinq autres centres d’ici 2020. Le coût de ce projet est estimé à 8 millions d’euros.

Pourquoi planter des arbres permet de lutter contre le réchauffement climatique ?

Selon une étude de l’écologiste, Dr Thomas Crowther, replanter des arbres permettrait d’annuler dix ans d’émissions de gaz à effet de serre. Effectivement, les forêts aspireraient suffisamment de dioxyde de carbone dans l’atmosphère pour limiter la profusion de CO2. L’écologiste assure que si 1,2 trillion (un trillion représente un milliard de milliards) d’arbres supplémentaires sont plantés sur les terres abandonnées de la planète cela dépasserait toutes les autres méthodes de lutte contre le changement climatique comme la construction d’éoliennes ou le régime végétarien. Cette étude a été publiée dans The Independent. Thomas Crowther affirme que les arbres sont devenus « notre arme la plus puissante dans la lutte contre le changement climatique ».

Sauvegarder la biodiversité

Marie est chargée d’études sur les mammifères marins pour le Groupe Mammalogique Normand. Elle explique que le fait de planter des arbres n’est pas seulement bénéfique pour absorber le CO2 :

« Les arbres sont de véritables immeubles et vont servir de refuges pour la biodiversité. Notamment pour les oiseaux, les insectes … Les arbres produisent des fruits et des fleurs donc c’est également bon pour les abeilles par exemple »

L’Organisation des Nations Unis a aussi lancé un projet de reforestation : « Billion Trees Campaign ». Cette action a déjà permis de planter 17 milliards d’arbres dans le monde. D’autres pays comme le Bouthan (recouvert à 72% de forêts) ou le Pakistan ont décidé de replanter des arbres sur leur territoire pour absorber plus de CO2.

Lire aussi : Alternatives écologiques : le design au service de l’environnement

Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Gossip Girl : HBO Max commande un reboot de la série

À la uneFootSport

CAN : La troisième place pour le Nigéria

À la uneCulture

Le 17 juillet en trois dates

À la uneActualitéFranceInternationalPolitiqueSociétésociétéSociété

Le vote du traité qui enflamme le monde agricole reporté.

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux