À la uneFootSport

Les Verts dans le rouge en Europa League!

Il y a des soirées comme ça que l’on aimerait oublier. Saint Etienne, un des deux représentants français en Europa League, a perdu le fil de son match. Tout comme son homologue rennais plus tard dans la soirée, ils réalisent une contre performance.

Tout commençait bien !

La soirée, ou plutôt la fin d’après-midi, avait bien commencé pourtant. Sur un long ballon de la défense stéphanoise, Hamouma réalise un contrôle de grande classe, comme il sait parfois l’être. Il enchaine vite, alors qu’il est à l’entrée gauche de la surface de réparation. Le stéphanois la remet à Gabriel Silva. Le jeune défenseur, peu titularisé, sait qu’il doit saisir cette chance. Son capitaine Loïc Perrin, qu’il remplace, n’a en effet jamais été aussi proche d’être remplaçant. Il déclenche alors dans un angle très compliqué une frappe d’une rare puissance qui va se loger dans le filet droit du gardien. Saint-Etienne mène à la 7e minute, et la victoire commence déjà à pointer le nez. Les Verts sont soulagés : après un nul et une défaite, cette victoire est capitale.

Le groupe uni après le 1er but de Gabriel Silva

Le malheur Gabriel Silva

Oui mais voilà quand Saint-Etienne marque, Saint Etienne craque. Il aura fallu le même temps, 7 minutes, aux joueurs de la modeste équipe du FC Oleksandria, pour recoller au score. Plus qu’un exploit offensif, c’est surtout un exploit défensif de médiocrité verte qui donne l’égalisation aux ukrainiens. L’ailier droit, Debuchy, se place mal et laisse partir Tretyakov dans son dos. Il en profite alors pour déborder la défense, et adresser un centre à ras de terre pour le seul attaquant d’Oleksandria dans la surface. Timoté Kolodziejczak pourtant bien revenu, ne peut qu’effleurer ce ballon. L’attaquant ukrainien bien qu’absolument tout seul rate le ballon. C’est dire le niveau de la formation de la Premier-Liha. Gabriel Silva, encore lui, surpris par ce geste invraisemblable, et étant juste derrière le joueur ukrainien, ne peut éviter la balle et est victime d’une terrible maladresse. Au vu de l’action il ne doit pas être blâmé car la faute est collective. La réalité est cependant qu’après ce geste peu maîtrisé, L’AS Saint-Etienne ne marquera plus.

Hamouma remerciant les supporters à la fin du match

Une erreur qui coûte cher…

Après une seconde mi-temps bien pâle, où Hamouma manquera dans les dernières minutes le but de la victoire, et Yuriy Pankiv le gardien d’Oleksandria montrera toute sa classe, Saint Etienne réalise la mauvaise opération de la journée. S’ils auraient pu avoir 4 points et recoller avec la Gantoise et Wolfsburg (tous les deux 5 points), les Verts réalisent une véritable contre performance. Ils pointent désormais à la 4e place avec 2 points. La 1er place semblant maintenant inaccessible, la 2e sera synonyme de qualification mais ne sera possible qu’en cas de parcours sans fautes.. Les hommes de Claude Puel, bien relancés dans le championnat (10e), pourrons compter sur la réception d’Amiens à huit clos partiel, pour se redonner confiance.

A lire également : Lyon ne gagne toujours pas

About author

Luca Lescop, Journaliste VL média, Ambassadeur Fifa Fan Movement, Etudiant en Science Politique
Related posts
À la uneBrèvesMédias

Le Cas Pucine remporte La France a un incroyable talent

À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : Lyon arrache la qualification

À la uneActualitéFranceSociété

Un rugissement solidaire pour le 2e jour de mobilisation

À la uneEuro FootFootNon classéSport

Didier Deschamps prolonge jusqu'en 2022

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux