L’énorme succès de Netflix se retrouve auprès du public mais aussi aux marchés financiers. Le service de vidéos par abonnements frappe fort. Aujourd’hui, l’entreprise Netflix dépasse le géant Disney qui occupait la première place jusqu’à présent.

Jeudi, la valorisation boursière du géant de la vidéo par abonnement, dépasse le symbole Disney. Depuis longtemps, Netflix était laissé derrière Warner Bros (75 milliards de dollars) ou Twente Century Fox (71 milliards de dollars). Aujourd’hui, la capitalisation boursière du géant Netflix atteint 152,5 milliards de dollars.

Netflix a grimpé de 2300%

Netflix fait fort en devenant l’entreprise média avec la plus grosse valorisation. C’est un cap de taille sachant que Netflix est un service qui se regarde sur Internet. Que ce soit de nos smartphones, ordinateurs, tablettes ou encore depuis une télévision connectée.

A LIRE AUSSI : Barack et Michelle Obama créent une série d’émissions bientôt sur Netflix !

La capitalisation de Netflix atteint les 152,5 milliards de dollars tandis que Disney s’élevait à 151,0 milliards de dollars. Sur le total de l’année, le progression de Netflix est de 72,6% contre 0,72% de l‘indice S&P 500. Un réel monstre de la bourse, qui connait une croissance de 2300% entre 2012 et fin 2017.

L’entreprise compte 125 millions d’abonnés dans le monde et devient le premier service de vidéos à la demande par abonnement. En France, selon Kulturegeek, il gagnerait 100 000 nouveaux clients par mois. Disney a bien senti que le streaming était en train de décoller, c’est pour cette raison que le groupe a annoncé ses propres plateformes et que Netflix se retrouve contraint de retirer les contenus Disney.

Une guerre contre Netflix va commencer

Disney se lance dans une guerre du streaming, battre Netflix est devenu une obsession. Selon le HuffingtonPost, Disney rachèterait la branche divertissement du groupe 21st Century Fox, mettrait la main sur les chaînes FX et National Geographic et sur les studios télé et cinéma de Fox.

A LIRE AUSSI : Canal+ lance une offre « anti-Netflix » pour les jeunes

La plateforme de streaming Netflix fait beaucoup de mal à Disney en bouleversant complètement le marché américain. Disney ouvre les hostilités dès le mois d’août en annonçant le retrait de son catalogue sur Netflix. Toujours selon HuffingtonPost, dès 2019, les films Disney et Pixar n’y seront plus.

Disney contre la prise de pouvoir. Avec la Fox, Marvel, Lucasfilm et Pixar, l’entreprise dispose d’une force de frappe. Disney s’appuiera aussi de ses chaînes de télévisions FX, ABC qui sont beaucoup distribuées par Netflix (American Horror Story, Sons of Anarchy, Grey’s Anatomy, etc…)

Le lancement, donc, d’une plateforme de streaming Disney n’est plus qu’une question de temps mais Netflix s’y prépare et prévoit un investissement de 7 à 8 milliards pour des contenus originaux.