À la uneActualitéCôte d’AzurRégions

Nice va accueillir le congrès international des victimes du terrorisme.

La ville de Nice devrait accueillir le congrès international des victimes du terrorisme, dans le courant de l’année 2019. C’est en effet ce qui a été annoncé ce jeudi, à la mairie de Nice, par le premier adjoint Philippe Pradal et Guillaume Denoix de Saint-Marc, président de l’AFVT (Association Française des Victimes du Terrorisme).

La huitième édition du congrès international des victimes du terrorisme devrait vraisemblablement se dérouler du 21 au 23 Novembre 2019 à Nice. C’est en effet ce qu’a annoncé Phillipe Pradal, accompagné du Président de l’AFVT, Guillaume Denoix de Saint-Marc. Durant ces trois jours, Tables rondes, débats, ateliers, expositions vont animer ce huitième congrès.
Un hommage sera rendu, le 21 Novembre, à la Villa Masséna pour les victimes de l’attentat de Nice, qui a eu lieu le 14 Juillet 2016. Le lendemain, une grande soirée va être organisé en l’honneur des secours déployés sur les lieux du drame le jour de la tragédie. La majorité du congrès devrait se dérouler au Palais Acropolis. Bien qu’il y ait des événements qui soient prévu dans différents lieux à travers la ville de Nice.

Philippe Pradal et Guillaume Denoix de Saint-Marc lors de la conférence de presse ce jeudi. Crédit photo : Nice-Matin

Le congrès International des victimes du terrorisme.

Créé en 2004, à Madrid, grâce à la Fondation de l’université San Paolo. Le congrès a eu lieu presque chaque année suivant se création, alternant entre l’Espagne et la Colombie. Pour faire exception à la règle, le huitième congrès a eu lieu en France et plus précisément à Paris. “Une expérience fantastique, très enrichissante, mais qui a asséché nos forces vitales”, témoigne le Président de l’association Française des victimes du terrorisme. C’est pourquoi, après huit ans de veille, le congrès redémarre à Nice. A titre comparatif le congrès ayant eu lieu à Paris a accueilli 450 congressistes, tandis que Nice tablerait pour pas moins de 600 participants venant de 35 pays différents.

Pourquoi organiser ce congrès ?

“Accueillir un congrès comme celui-ci, ce n’est pas une évidence, mais c’est une nécessité”, explique Philippe Pradal. Organiser un tel événement n’est pas anodin. De nombreux objectifs sont visés tel qu’essayer de sensibiliser un maximum de personnes afin de développer un réseau d’entraide. Voilà pourquoi le congrès est ouvert au grand public. “C’est tout l’intérêt. Ce n’est pas un congrès de victimes”, insiste Philippe Pradal. “Nous invitons le plus grand nombre de personnes à y venir”, d’après les propos recueillis par Nice-Matin. Lutter contre la radicalisation, sensibiliser la société au besoin d’accompagner les victimes, favoriser l’échange entre victimes, tels vont être les objectifs de ce huitième congrès International des victimes des victimes du terrorisme.

Related posts
À la uneActualitéFaits DiversSociété

L'homme arrêté à Glasgow n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès

À la uneBrèvesSéries Tv

High School Musical: The Musical: The Series : lancement en grandes pompes pour la série

À la uneSéries Tv

Dupont de Ligonnès arrêté : la réalité a dépassé les fictions

ActualitéSociété

🚨 Alerte : Xavier Dupont de Ligonnès retrouvé en Écosse 🚨

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux