À la uneFranceMédias

Pourquoi CNews est la cible de l’ARCOM ?

C’est une décision historique et inédite. La chaîne CNews détenue par le milliardaire Vincent Bolloré va devoir respecter quelques nouvelles règles imposées par l’ARCOM. Ces règles devraient permettre un meilleur pluralisme des opinions. Une demande du Conseil d’Etat datant du mardi 13 février.

Pourquoi tant de haine ?

CNews qu’on a souvent accusé d’être une chaîne d’extrême-droite va devoir respecter de nouvelles règles. Nombreux sont les journalistes, éditorialistes, animateurs,… à être montés au créneau. Alors que certains défendent la liberté d’expression, le Conseil d’Etat a demandé au gendarme de l’audiovisuel d’exercer un contrôle strict pour un meilleur respect en termes de pluralisme des opinions sur la chaîne.

Comme le rappelle le site de l’ARCOM : « … Les pratiques et les groupements politiques qui expriment des idéologies politiques doivent avoir un temps de parole équitable… ». Ce qui, pour de nombreuses personnes, n’est pas le cas. Certains dénoncent que la chaîne « d’information » voir d’opinion ne recevrait que des personnalités de droite et/ou d’extrême-droite. En résumé, il est reproché à la chaîne de ne plus être une chaîne d’information mais d’opinion. Une forme de café du commerce télévisuelle.

Changement majeur : les journalistes en plateau souvent assimilés à des polémistes ne devront pas être que d’un seul bord politique, comme peut l’être Elisabeth Lévy. Alors oui, la chaîne du groupe Bolloré se défend en brandissant la liberté d’expression comme le fond : Jean-Marc Morandini, Laurence Ferrari ou encore Cyril Hanouna animateur sur la chaîne C8 appartenant au groupe du milliardaire. Pour Morandini, il s’agit de « ficher » les journalistes de la chaîne : « Nous allons nous battre pour vous, pour la liberté d’expression. […] Alors oui en France en 2024, nous allons nous battre pour que vous puissiez continuer à entendre des avis différents, des prises de positions qui dérangent. » Des avis différents et des prises positions qui dérangent sur des sujets récurrents et redondants comme l’insécurité, l’immigration ou encore l’islam.

6 mois pour tout changer !

6 mois, c’est le temps que l’ARCOM laisse à CNews pour faire évoluer la chaîne vers un meilleur pluralisme. Mais pour CNews, ça ne va pas être si simple de pouvoir changer sa ligne éditoriale. Elle, qui a bâti son « succès » sur le buzz et les polémiques souvent liés à des idéologies très à droite. De plus, en 2025, la chaîne peut se voir retirer l’autorisation de renouvellement. C’est la règle pour chaque chaîne de télévision en France. Une décision qui intervient après la saisie de l’ARCOM par l’ONG Reporters sans frontières. Alors que CNews conteste les propos de l’ONG, celle-ci déclare que CNews : « n’est plus une chaîne d’information, mais est devenue un média d’opinion. »

Pourtant CNews, grimpe de plus en plus dans les audiences talonnant de près sa consœur, la chaîne d’information : BFMTV. Toutes deux se bagarrent la première place des audiences. C’est normal, CNews mise sur des sujets qui font polémiques. De plus, elle possède sur sa grille des têtes d’affiches en adéquation avec la ligne souhaitée (Pascal Praud, Christine Kelly, Laurence Ferrari,…) et « qui l’appliquent comme de bons petits soldats » (n’hésitant pas à utiliser dans la communication le même langage : des expressions comme « bien pensant » « donneur de leçon »,… des termes utilisés auparavant par des leaders d’extrême-droite en France.).

C’est en même temps peu étonnant… La chaîne est détenue par Vincent Bolloré, (proche d’Eric Zemmour) aux opinions très à droites et conservatrices. Tous « les petits soldats » montent aux créneaux pour défendre la liberté d’expression sur la chaîne. Une chaîne sur laquelle la liberté d’expression ne semble pas tellement en danger vu les propos parfois « extrêmes » que l’on peut entendre comme le lien fait « entre les punaises de lit et les migrants » sous -couvert de seulement « poser la question ».

YouTube video

A lire aussi : Comment l’ARCOM décide ou pas de sanctionner un programme télé ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

Secret Story : où peut-on revoir toutes les saisons de l'émission ?

À la uneInternationalPolitique

Comment sont choisis les jurés dans les procès aux Etats-Unis ?

À la uneSport

Jeux Olympiques 2024 : quel est le rituel d’allumage de la flamme olympique ?

À la uneSéries Tv

"Erica" : Julie de Bona et Grégory Fitoussi réunis dans la série de TF1

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux