Au terme de cette dix-neuvième journée de Premier League, Manchester United laisse échapper trois précieux points, tandis que l’affrontement entre Arsenal et Liverpool fût rocambolesque. Retour sur les top et flops de Premier League.

Leicester dans le « Fergie time »

Être mené 1-2 face à Manchester United, et ce, en infériorité numérique peut décourager moultes équipes. Mais c’est sans compter sur la grinta des Foxes de Leicester. Malgré l’ouverture du score de Jamie Vardy, les Red Devils ont su revenir dans la partie grâce à un doublé de Juan Mata. A un quart d’heure du terme, Daniel Amartey, rentré dix minutes auparavant, écope de son second carton jaune et se voit expulsé. Alors qu’on pensait les trois points acquis pour Manchester, Harry Maguire vient crucifier De Gea à la 94e minute et permet aux siens d’obtenir un nul inésepéré. United s’éloigne encore plus de la tête du classement occupée par Manchester City, tandis que Leicester conserve sa huitième place.

Arsenal

Harry Maguire arrache l’égalisation pour Leicester face à Manchester United. Crédits : premierleague.com

.

Un come-back éclair

Les confrontations entre Arsenal et Liverpool sont toujours mouvementées. Celle-ci le fût particulièrement. Philippe Coutinho ouvre le score et permet aux siens d’être en tête à l’issue de la première période. Mohamed Salah double la marque à la 52ème minute pour son quinzième but en Premier League. C’est à ce moment là qu’Arsenal décide de se réveiller. Trois bus signés Sanchez, Xhaka et Ozil (53e, 56e et 58e) ont complètement renversé la situation. Cependant, Arsenal n’a pu gardé cet avantage très longtemps, en concédant l’égalisation à vingt minutes du terme. Ce but de Firmino permet au Reds de conserver leur quatrième place, tandis qu’Arsenal redescend à la sixième.

Triplé signé Kane

Tottenham se déplaçait sur la pelouse du surprenant Burnley, devant les Spurs au classement avant le match. Mais les choses ont très vite tourné en faveur des coéquipiers de Dele Alli. Celui-ci provoque un pénalty dès l’entame de match, transformé par Harry Kane. Ce dernier inscrira ensuite deux autres buts pour permettre à son équipe de s’imposer 3-0 et repasser devant au classement. Grâce à son triplé, il égale Mohamed Salah au nombre de buts avec quinze réalisations.

Arsenal

L’attaquant anglais de Tottenham Harry Kane, co-meilleur buteur de Premier League avec 15 buts. Crédits : premierleague.com