À la uneActualitéFrancePolitique

Le PS vend son siège de Solferino pour 45,5 millions d’euros

L’histoire du Parti socialiste rue de Solférino devrait très prochainement s’achever. Le bâtiment va être vendu au groupe immobilier français Apsys pour la modique somme de 45,55 millions d’euros, a décidé le PS en bureau national, mardi 19 décembre. La vente sera actée avant février 2018, alors que PS devrait quitter les lieux le 30 septembre de la même année au plus tard.

Une page se tourne

Le Parti socialiste aurait reçu une dixaine d’offres pour son hôtel particulier de 3 000 mètres carrés, pour lequel il avait lancé un appel à candidatures. Le prix de 45,55 millions d’euros « est satisfaisant et compatible avec nos prévisions », note Jean-François Debat, trésorier du PS, avant d’indiquer que l’opération « s’est faite dans la transparence et la concurrence », faisant notamment référence à la présence du groupe dans l’affaire des Panama Papers.

Conclue en trois mois, la décision de quitter l’immeuble avait été prise le 19 septembre dernier, en réponse aux difficultés financières auxquelles doit se préparer le PS après les mauvais résultats successifs de 2017. Suite au départ des 250 députés socialistes aux dernières élections législatives, le PS a vu fondre ses rentrées d’argent public, qui constituaient une part importante de ses recettes.

Le PS, qui occupait l’immeuble de la rue de Solférino depuis près de quarante ans, doit maintenant trouver de nouveaux locaux pour installer « un siège adapté pour un PS refondé ». Le quartier général de la formation devrait selon toute vraisemblance rester à Paris et non s’établir en banlieue, malgré la demande de certains des ses membres. “Le siège de notre Parti sera en définitif situé à Paris dans un triangle Gare du Nord, Gare de Lyon et Gare Montparnasse”, pouvait-on lire dans cette synthèse de l’intervention d’Emmanuel Grégoire, adjoint à la maire de Paris Anne Hidalgo et 1er secrétaire fédéral du PS parisien, lors d’une réunion avec les cadres socialistes parisiens.

Qui est Apsys ?

La société Apsys construit et gère des centres commerciaux en France et en Pologne. Se décrivant comme créateur de «lieux iconiques cousus main qui rendent la ville et la vie plus belle», le groupe est principalement connu pour la construction du célèbre centre commercial Beaugrenelle, situé dans le 15e arrondissement de Paris. Le promoteur indique gérer actuellement « un portefeuille de trente et un centres commerciaux et piloter six projets en développement », ce qui en fait un des leaders du secteur.

Cependant, l’idée n’est pas de transformer le siège historique du PS en centre commercial. Apsys compte en effet y établir son siège social. Le groupe a indiqué dans un communiqué qu’il « prendra possession des lieux à l’automne 2018 et y mènera d’importants travaux de rénovation (pour une durée estimée à deux ans) ».

À lire aussi : Rencontre avec Gaspard Gantzer, l’ancien bras droit de François Hollande

 

Related posts
À la uneÉtudiant

Le Parlement des Etudiants :une immersion en politique

À la uneBrèvesMédias

Miss France 2020 : ce qui vous attend pour l'élection du 14 décembre sur TF1

À la uneActualitéSociétéSociété

Près de 63 000 expulsés en France au cours de l’année

À la uneCinéma

Bob l'éponge, le film : découvrez la bande annonce de Éponge en eaux troubles

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux