Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

ActualitéCultureSortiesSport

Qui est François Alu, la nouvelle étoile de l’Opéra de Paris ?

François Alu, le célèbre juré de Danse avec les stars vient d’être nommé étoile de l’Opéra de Paris, consécration ultime des danseurs classiques.

L’Opéra de Paris a annoncé ce week-end la nomination de François Alu parmi sa très sélective liste d’étoiles. Déjà connu et apprécié du grand public pour son statut de juge dans Danse avec les stars, cette distinction suprême fait suite à son interprétation du premier rôle du ballet La Bayadère. C’est aussi la consécration d’une vie dédiée à la danse.

Une enfance dans des chaussons de danse

François Alu est né fin 1993 d’une mère professeure de danse classique. Dès 6 ans, il suit ses cours, mais il préfère la danse modern’jazz qu’il trouve moins stricte et monotone. Il affirme aux Echos en 2013 qu’il comprend que la danse classique est sa vocation en regardant Patrick Dupont interpréter Don Quichotte à la télévision alors qu’il a 9 ans. “Ça sautait partout, ça tournait!”. En 2004, à 10 ans, il est sélectionné pour entrer à l’école de danse de l’Opéra national de Paris, la plus prestigieuse école de toutes.

Son talent est vite remarqué car il intègre le corps de ballet à 17 ans. Travailleur acharné, il devient coryphée (le deuxième échelon dans la hiérarchie du corps de ballet) un an plus tard. Pourtant, l’école des petits rats d’opéra n’a pas été simple pour lui. Il raconte à Jonathan Trullard pour France Info qu’il n’avait pas d’amis, qu’il a vécu un vrai choc de classe en côtoyant des enfants portant du Dior qu’il le traitaient de “con“. “Je cherche une revanche sur cette époque”, revanche qu’il a sûrement du savourer samedi dernier.

François Alu interprète Le Fantôme de l’Opéra pour son dernier concours de promotion, qui lui vaut le titre de premier danseur.

Premier danseur à 19 ans

A 19 ans, lors de son dernier concours de promotion, il devient premier danseur de l’Opéra National de Paris. C’était le dernier échelon avant de devenir un Danseur Etoile. Clin d’œil du destin, son premier grand rôle en 2012 est Basilio dans Don Quichotte à l’Opéra Bastille. S’enchaînent alors pléthores de représentations grandioses (Le Lac des cygnes, Roméo et Juliette, Le Corsaire…) et de collaborations avec de grands noms de la danse. Mais la consécration ultime ne vient pas. Après plusieurs mois d’absence dans les grands rôles classiques au sein de l’Opéra de Paris, il a fait son retour sur scène mercredi. Samedi, dix ans plus tard, après la représentation de La Bayadère de Rudolf Noureev samedi, il a été sacré danseur étoile.

François Alu, un danseur anticonformiste

En dehors de la danse classique et contemporaine initiées à l’Opéra de Paris, François Alu pratique aussi le chant et le hip-hop. Il aime aussi les Marvel et passe des heures sur YouTube. Cette culture hétéroclite, on peut l’apercevoir dans ses interprétations qui se distinguent par leur humanité, leur cadence et aussi par des acrobaties extrêmement bien réalisés. Le public l’a d’ailleurs renommé “alu-cinant”.

Il sort également du rang par sa physionomie : il est athlétique, loin du danseur grand et fin stéréotypé. Il a par ailleurs été “élu” plus beau mec du monde en 2014 par le magazine Têtu. Mais il ne cherche pas à se fondre dans le moule : « Quand on dit que je ne suis pas un bon petit soldat, que je suis transgressif, que j’ai du caractère, oui, c’est vrai. Mais jamais je ne changerai qui je suis » déclarait-il à nos confrères du Progrès.

« Quand on dit que je ne suis pas un bon petit soldat, que je suis transgressif, que j’ai du caractère, oui, c’est vrai. Mais jamais je ne changerai qui je suis »

François Alu

En 2021, le danseur a pris des congés de l’opéra pour devenir un membre du jury de Danse avec les stars, dans lequel il a été très apprécié pour son talent et son humilité. Il a aussi profité de ce temps off pour monter son “one-man show” : Complétement jetés ! Un seul en scène plein d’humour qu’il joue toujours, dans lequel il joue et danse. Il avait déjà fait des shows ludiques et pleins d’autodérision avec la compagnie 3ème étage.

A lire aussi : Louhane Pilod : un nouveau visage de la danse à suivre

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéInsolite

Pourquoi on ne doit pas sourire sur ses photos d'identité ?

ActualitéCinéma

5 choses à savoir sur le film "Rencontre du 3ème type" de Steven Spielberg

ActualitéInsoliteInternational

Pourquoi la tour de Pise est-elle penchée ?

ActualitéFranceSociété

C'est quoi ce phénomène de "Grande démission" venu des États-Unis ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux