À la uneCulture

Vision artistique #5 – Didier et Fabrice, une BD humoristique sur le confinement

Un dessinateur, un stand-uppeur et un étudiant se sont lancés le défi d’écrire une bande dessinée sur le confinement. Rencontre avec Valentin, Antoine et Clément, un trio de différentes personnalités pour un seul et même projet.

48 planches, 3 caractères bien différents mais avec la même envie : créer une BD humoristique sur le confinement. Avant de se lancer, les deux colocataires Antoine et Clément ont tourné une série de vidéos sur Tik Tok et d’autres réseaux sociaux pour passer le temps et s’amuser. Ces scénettes racontaient l’histoire de « deux personnages loosers » Didier et Fabrice pendant le confinement.

Fabrice est un stand-uppeur looser, un peu candide, qui végète au chômage. Il n’est pas malheureux pour autant. D’un autre côté, Didier, habillé d’un costard, est salarié d’une entreprise d’impression d’images. Il doit télétravailler mais va trouver tous les moyens pour y échapper. Un peu simples d’esprit, Fabrice et Didier sont pourtant très attachants. La BD reprend les idées de ces vidéos. « Cette BD est un bon moyen de se souvenir et de se soutenir après ce qu’on a vécu, c’est un objet qu’on pourra garder de ce confinement », explique Clément. Antoine ajoute : « C’était un moment assez compliqué pour tout le monde donc si quelque chose de beau peu en sortir ça serait super. C’est une manière de rire du confinement alors que ce n’est pas un sujet facile.»

Le défi est lancé. Deux mois, voici le temps imparti pour produire l’intégralité de la bande dessinée. Un défi encore plus important pour le dessinateur Valentin qui doit s’atteler à réaliser une planche par jour pour caricaturer ces moments de vie du confinement, comme la ruée sur le papier toilette ou le télétravail.

Pour soutenir leur projet et passer commande, une cagnotte Ulule a été ouverte. Aujourd’hui, les trois co-auteurs sont d’ores et déjà invités à un festival de la BD dans le Morbihan. « J”ai hâte que les gens la lisent. Si ça marche il y aura peut être un deuxième tome sur un sujet différent », s’exclame Antoine.

« L’art, c’est un mot trop utilisé »

Le dessinateur du trio, Valentin, est arrivé dans le projet grâce à un ami en commun avec Antoine. Pour lui, dessiner pour une BD humoristique était une première. « Le style est très simplifié. Au départ, je suis plus tourné vers le réaliste. Je cherche donc des formes simples et rondes car c’est plus agréable et sympathique », explique-t-il.

Même s’ils travaillent ensemble, les trois n’ont pas la même vision de l’art. Clément et Antoine sont assez d’accord : « L’art c’est un moyen de sortir de ce que tu peux voir d’habitude, c’est un outil d’évasion. L’art c’est un stimulateur de l’imaginaire. » A contrario, Valentin est plus dubitatif : « L’art c’est un mot trop utilisé. Beaucoup se disent artiste mais ce n’est pas le cas. Je fais du dessin, je ne sais pas si c’est de l’art. Si l’art est une belle chose qui nous touche alors tout est art. »

Créer un objet, pouvoir l’avoir en main, est un rêve qui va se réaliser. Antoine avait déjà cette envie depuis quelques temps, pour Clément c’est nouveau : «  Je n’y avais jamais pensé, je me disais que c’était quelque chose d’impossible mais depuis que nous nous sommes lancés dans le projet c’est réellement devenu un rêve.» En rencontrant ce trio atypique, un message d’espoir ressort : croire en ses rêves et se lancer.

Pour retrouver les quatre autres épisodes de cette série : Rencontre avec Insomnie et de son « laboratoire » musical – Rencontre avec le stand-uppeur Nicolas Fabié et de “ses bandes sonores” – Rencontre triple avec HYL, le rap théâtraliséRencontre avec Amandine, réalisatrice aux messages poignants

Julie Fortun

Related posts
À la uneActualitéSportTennis

Tennis : Les doutes de Rafael Nadal avant Roland Garros

À la uneActualitéMédiasSociété

"Ensemble, défendons la liberté !" les médias français mobilisé pour la liberté d'expression

À la uneActualitéCultureSéries Tv

Plus Belle La Vie : Fabienne Carat harcelée sur le tournage

À la uneFootSport

Luis Henrique: La pépite attendue par l'OM

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux