À la uneActualitéFrancePolitique

Voeu des Echevins à Lyon : la messe politico-religieuse qui fait polémique

Le 8 septembre depuis 1643, le Maire de Lyon renouvelle “le Vœu des Échevins” auprès du Cardinal Barbarin. Une cérémonie immanquable pour le gratin politique lyonnais mais qui suscite la controverse.

Ce samedi 8 septembre, dès 17h30, la Basilique de Fourvière va rassembler tout ce que Lyon compte en personnalités. Au nom de la tradition, toutes viennent “faire allégeance au pouvoir religieux” au cours d’une cérémonie unique en France qui rassemble le pouvoir politique, judiciaire et médiatique. Un incontournable de la rentrée pour les élus qui ne plaît pas à tout le monde. Certains élus, spécialement à La France Insoumise, dénoncent cette cérémonie au nom de la séparation des Eglises et de l’Etat. Néanmoins, cette année encore, le Cardinal Barbarin va bénir la Capitale des Gaules sous le regard des politiques locaux… qui veulent séduire l’électorat catholique.

Au nom du Cardinal Barbarin, de la tradition et des élections

Le Voeu des Echevins est bien plus qu’une simple messe dans le cœur des lyonnais. Elle est instituée en 1643 alors que, cette année là, Lyon était menacée par la peste. Pour éviter que la ville ne soit décimée, les notables – dont le Maire et les adjoints – décident de placer la cité sous la protection de Marie et organisent, le 8 septembre, une procession avec une foule de Lyonnais. Tous faisaient le vœu de revenir chaque année si la peste ne touchait pas Lyon et d’offrir à l’Archevêque “de la cire et un écu d’or au soleil”. Depuis, c’est au nom de cette tradition que les politiques viennent offrir au Cardinal Barbarin une médaille et lui demande de bénir la ville. Pour la plupart des élus, le Voeu des Echevins “fait partie du patrimoine lyonnais” et la tradition “justifie” leur présence, faisant fi de la séparation des Eglises et de l’Etat. Une façon également de séduire un électorat catholique puissant et sensible à la présence massive des élus. L’année dernière, alors que l’ouragan Irma frappait les Antilles, le Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb était présent à la cérémonie, obligeant le Cardinal Barbarin à tancer le Ministre.

Egalement, l’ex-opposante n°1 au mariage homosexuel Frigide Barjot avait fait le déplacement de Paris tout comme Laurent Wauquiez.

Laurent Wauquiez, Gérard Collomb et le Cardinal Barbarin

Les associations laïques et élus LFI battent le pavé “pour la laïcité”

Faut-il mettre fin au vœu des échevins à Lyon ? C’est la question qui se pose chaque année en raison des manifestations qui se déroulent devant l’esplanade de Fourvière. Le collectif laïque Auvergne-Rhône-Alpes, qui avait déjà organisé une manifestation en 2017, compte bien réitérer cette année. Dans un communiqué, l’association “dénonce la participation des élus de la république à la cérémonie”  qu’il juge “purement électoraliste” et demande “le respect de la laïcité dans la ville de Lyon”. Une mobilisation qui trouve écho auprès de certains élus locaux, dont Elliott Aubin – adjoint LFI dans le 1er arrondissement de Lyon. Au micro de nos confrères de Lyon Première , il dénonce “la soumission du politique au religieux” et réfute l’argument de la tradition en expliquant que le Maire de Lyon, Edouard Herriot avait refusé d’y participer. “La laïcité est notre bien commun, préservons la des comportements électoralistes !” conclut l’élu proche de Jean-Luc Mélenchon.

Contrairement à ce que revendique le collectif laïque Auvergne-Rhône-Alpes, les Lyonnais n’ont pas découvert l’existence de cette tradition l’année dernière. Comme chaque année, près de 1.600 personnes seront dans la Basilique et la Crypte pour assister à la cérémonie. Une manière, pour le Cardinal Barbarin, de se réconforter après une rentrée très agitée : son procès, dans le cadre des affaires de pédophilie qui touchent le diocèse, va se dérouler du 7 au 9 janvier 2019.

 

A LIRE AUSSI :

Le procès du Cardinal Barbarin s’ouvrira en janvier 2019

About author

Journaliste VL. Directeur du bureau de Lyon.
Related posts
À la uneActualitéBrèvesMédiasSociété

Cash Investigation : Qui profit de nos impôts ?

À la uneActualitéBrèvesMédias

Spin the Wheel : L'adaptation arrive sur TF1

À la uneActualitéBrèves

Nous anti-gaspi, la nouvelle enseigne du 19ème

À la uneActualitéArt / ExpoCinémaCulturePop & Geek

Calendrier Marvel : 14 films et héros d'ici 2023

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux