À la uneActualitéFootSport

DOSSIER : Before Ligue 1 2015/2016 !

Toulouse et Lille : Les Playboys

Capture d’écran 2015-08-05 à 20.05.49

Lille : la patte de Renard

Si le LOSC n’avait rien d’attrayant la saison dernière, il commence dèja la saison avec un entraineur qui suscite beaucoup d’intérêts. Hervé Renard est devenu en février dernier une légende sur le continent africain, en remportant une deuxième CAN en trois ans avec deux sélections différentes. Alors l’un des sorciers blancs les plus connus du monde va t-il enfin réussir en France ? Sa dernière expérience avec Sochaux s’est terminée par une descente en Ligue 2 malgré une belle remontée au classement. À Lille, il doit donc laver l’affront d’une saison mauvaise sur tous les plans qui a précédé une saison excellente (3ème). Il faut dire que le LOSC s’était appuyé il y a deux ans sur une solidité défensive suffisamment puissante pour masquer l’absence flagrante de jeu. La saison dernière, cette solidité a craqué. Et le LOSC, en plus d’avoir un jeu repoussant, ne tenait plus la baraque.

Renard veut réussir en France !

Mais pourtant, tout porte à croire à un changement radical cette saison. Premièrement, car Lille a besoin de revenir au premier plan et s’inscrire dans la continuité. Mais surtout car Hervé Renard a prouvé avec ses précédentes équipes (Zambie, Sochaux, Côte d’Ivoire) qu’il privilégiait une formation en mouvement, qui attaque et défend ensemble. D’ailleurs, l’ancien coach des Éléphants a peaufiné son mercato. Origi, très décevant la saison dernière, est (re)partit à Liverpool, de même pour Lopes à City. Gueye, Roux, Rozenhal, Traoré, Kjaer et Delaplace ont quitté le navire et ont rapporté quelques beaux chèques. Amadou, Civelli, Bauthéac, Guirassy, Tallo, Guillaume et Sunzu sont arrivés. Changement radical d’effectif donc avec des joueurs plus jeunes et plus joueur. Alors changement radical de façon de joueur aussi ? Dans ce cas, le LOSC sera une belle surprise.

Le joueur clef : Vincent Enyama

Oui, le gardien du LOSC reste l’homme fort des Dogues. Ses parades sauvent souvent l’équipe et son énergie arrive à emballer les siens. Sa présence est essentielle pour une bonne saison nordiste.

losc-ligue-1-football-ligue-1_ec14018d3ed75a3ed1e9c6ffa63816fb

La recrue : Renato Civelli

Partout où l’argentin est passé en Ligue 1, il a toujours été le taulier de sa défense et permis de remporter les duels. Un défenseur pur Ligue 1 qui ajoute une touche de technique pour permettre à son équipe de jouer plus haut. Très bonne recrue du LOSC.

L’espoir : Baptiste Guillaume

Acheté 4 millions au RC Lens, le jeune attaquant de la région a été l’une des seuls satisfactions du Racing la saison dernière. Alors pourquoi pas le revoir briller à quelques kilomètres de son ancien club ?

Toulouse, l’année de trop ?

Depuis quelques saisons, à l’image de Lille, Toulouse est une équipe qui ne passionne plus du tout les foules. Stadium vide, peu de buts, des matchs nuls en pagaille, bref, si vous voulez voir du spectacle, pour de personne vous conseilleront la ville rose. Après une longue période Casanova, le TFC a changé d’entraineur pour Dominique Arribagé, un ancien de la maison. Son côté Playboy, comme Hervé Renard, a déja rapporté un nouveau souffle dans l’image du club. Mais il reste maintenant à le fructifier sur le terrain pour enfin ressortir la tête de l’eau, car la Ligue 2 pourrait arriver à grand pas sinon.

L'ancien défenseur restera t-il sur le banc toute la saison ?

Pour l’instant, Toulouse a vécu un mercato très calme. Seul Tisserand (déja prêté la saison dernière) et Goicoechea, le gardien uruguayen de Arouca, ont rejoint la ville rose. Côté départ, Bouchet, Grigore et Sylla ont été écarté et sont partis. L’effectif n’a pas beaucoup bougé, surtout tant que Ben Yedder ne sera pas vendu. Pas de quoi s’enflammer donc pour la saison à venir, où les supporters ne s’attendent pas à grand chose. Il va falloir s’y faire, le TFC a de grandes chances de terminer la saison dans la deuxième partie de tableau, et va certainement jouer le maintien. Sauf si Olivier Sadran sort de belles surprises de son chapeau avant le 1er septembre.

Le joueur clef : Wissam Ben Yeder

S’il reste, sa quinzaine de buts par saisons permettra surement au TFC de ne pas descendre ou de se faire peur jusqu’au dernier moment. Néanmoins, si l’espoir français veut un jour porter le maillot tricolore, il va lui falloir faire de meilleurs choix de carrière.

Le portier Urugayen vient renforcer un poste moqué.

La recrue : Goicoechea

À 27 ans, l’ancien portier de la Roma va amener un peu d’expérience dans la défense toulousaine et on espère, un peu plus de sérénité que Ahamada.

L’espoir : Yann Bodiger

On a déja un peu aperçu le jeune milieu en Ligue 1 l’an dernier. Il fait partie des quelques jeunes qui peuvent évoluer avec Arribagé, c’est tout ce qu’on lui souhaite.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéCultureMusique

Tu te souviens … des Backstreet Boys qui vont faire leur retour en octobre ?

À la uneCulturePop & GeekSorties

Japan Expo : tout savoir sur l’édition 2022

À la uneFranceSanté

Covid-19 : qui peut avoir accès à la 4ème dose de vaccin ?

À la uneInternational

Etats-Unis : la Cour suprême annule le droit à l’avortement

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux