À la uneActualitéFootSport

DOSSIER : Before Ligue 1 2015/2016 !

Nantes et Angers : redorer le blason !

nantes-sincline-face-angers

Nantes, le tout mou

Depuis son énième retour dans l’élite il y a deux ans, le FCNA a pour l’instant évité l’ascenseur. Une aubaine pour Waldemar Kita et sa troupe qui commençaient sérieusement à ne plus croire en un FC Nantes durable en Ligue 1. Néanmoins, à l’image de Saint-Etienne depuis quelques saisons, les Canaris aimeraient enfin retrouver leur gloire passé et leur statut de gros de Ligue 1. Car la saison dernière, Nantes n’a pas attiré l’oeil. Pire attaque de Ligue 1, matchs les moins prolifique du championnat, Nantes ne passione pas les foules, ni même sa foule de La Beaujoire. En d’autre terme, l’équipe nantaise est, avec Lille, le club qui fait fuir les téléspectateurs tellement les matchs ne se décante jamais.

Emiliano Sala est arrivé à Nantes cet été

Emiliano Sala est arrivé à Nantes cet été (Photo Presse-Océan)

Un mercato complet !

Si on peut reprocher beaucoup de choses à Nantes sur la saison dernière, nous sommes obligé de dire que le recrutement fait par Waldemar Kita pendant la trêve est l’un des plus accomplies de notre championnat. Quatre arrivées dont deux attaquants (Sala et Sigthorsson) venu pallier les départ de Gakpé notamment. La jeune pépite Adryan a compensé le départ de Bessat ou Nkoudou. Bref, Nantes s’est quand même renforcé et n’a pas forcément perdu aux changes. Reste à savoir qu’est ce que Michel Der Zakarian pourra en tirer pour essayer d’être un membre solide du top 8 cette saison.

Le joueur clef : Jordan Veretout

À seulement 22 ans, il est déja depuis deux ans le joueur le plus en vue avec le maillot jaune. Le champion du Monde des 20 ans a pourtant du mal à trouver ses attaquants quasi-inexistant. Avec l’arrivée de deux pointes, il peut avoir son mot à dire.

La recrue : Emiliano Sala

Si on enlève ses passages bordelais, Sala est un bon buteur. En Ligue 2, en National ou en Ligue 1, il a toujours brillé et marqué quand il ne portais pas les couleurs girondines. Et on se doute bien que les Canaris se feraient un malin plaisir à voir l’Argentin tout cartonner dans la Loire-Atlantique, quand il a tout raté chez l’ennemi girondin.

Adryan, crack ou flop ?

Adryan, crack ou flop ?

L’espoir : Adryan

Ce jeune brésilien, prêté à Leeds la saison dernière, devait tout cartonner. Au final, il s’est juste fait connaitre pour une simulation ridicule et une belle place sur le banc de touche. À lui de confirmer son talent en Ligue 1 et se dévoiler au monde entier.

Angers : le retour du Jedi

Enfin ! Angers est enfin de retour en Ligue 1. Il faut dire que le club Angevins était le club le plus homogène de Ligue 2, toujours dans le top 6, mais jamais dans le top 3… Mais la saison dernière, les hommes de Stéphane Moulin ont réussi à ne pas rater le coche. Et voilà le retour en Ligue 1, 21 ans après. Repartir en Ligue 2 la saison prochain est donc un tabou à Angers. Pour cela, les Angevins ont fait un mercato costaud pour un promu , mais qui manque un peu d’expérience, surtout aprés le départ de Kodjia, le meilleur joueur de la saison dernière en Ligue 2.

Premier titre pour Angers : plus beau maillot de la saison selon les lecteurs de L'Equipe.

Premier titre pour Angers : plus beau maillot de la saison selon les lecteurs de L’Equipe.

Le billet du supporter d’Angers, Nicolas Pineau :

“Le SCO va se maintenir. Il y a eu un bon recrutement, marqué par l’arrivée de 11 joueurs. Certains connaissent la Ligue 1 ou ont énormément de potentiel donc ça devrait être intéressant. L’équipe est solide : en 4 matchs amicaux, elle a obtenu deux victoires contre des clubs de L2 et deux matchs nuls contre des clubs de Ligue 1, même si la défaite contre Luçon (National) est venue ternir le bilan. Au niveau du style de jeu, Angers est une équipe qui historiquement développe un football alléchant, mais qui s’est transformé l’année dernière pour monter en L1 : le jeu était moins beau que d’habitude mais l’équipe incroyablement efficace, avec une défense très solide et des attaquants décisifs. Le SCO se montre aussi très efficace dans les fins de match («la dalle angevine»), avec beaucoup de buts inscrits dans le temps additionnel.”

Le joueur clef : Ludovic Butelle

De l’expérience, l’ancien portier du LOSC ou de Valence va en apporter en Ligue 1. À 32 ans, il doit se consoler d’une carrière presque raté. C’est l’année pour.

La recrue : Billy Ketkeophomphone

Une bonne saison pour l’attaquant de 25 ans, avec neufs buts en Ligue 2 et une grosse influence sur le jeu de Tours. Alors oui, ca ne fais pas de lui un cador du foot français, mais il peut tirer son épingle du jeu, à suivre..

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCinémaCulture

Qui est Michel Hazanavicius, le réalisateur qui fait l’ouverture du Festival de Cannes ?

À la uneFranceSport

Les 5 grands favoris du Tour de France

ActualitéFaits DiversFrance

Disparition de Lesline Ravel : c’est quoi cette "affaire Jubillar bis" ?

À la uneFranceSport

Qui est Cyril Benzaquen, en lice pour le titre de champion du monde de kickboxing ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux