À la uneActualitéFootSport

DOSSIER : Before Ligue 1 2015/2016 !

Guingamp et Troyes, En Avant le maintien !

img-troyes-sera-bien-en-ligue-1-1437130550_x600_articles-alt-204814

Guingamp, l’année ou jamais !

Dixième de Ligue 1 la saison passé alors que les Bretons étaient qualifié en Europa League avec un effectif restreint, Guingamp a passé un cap dans l’élite. Grace à sa victoire un an plus tôt en Coupe de France, plus son parcours héroïque en Europa League (seizième de finales) et ses ses bonnes performances en championnat, l’EAG est devenu un club apprécié par les français qui raffolent de ses petits poucet outsider, mais aussi un club craint, car il a été capable de faire chuter les plus gros (Paris) en championnat. Considéré par FourFourTwo comme le trentième meilleur coach du monde, Jocelyn Gourvennec est en train de batir sa réputation dans le monde entier. Cette saison, il a décidé de prolonger l’aventure avec Guingamp, alors que ses deux meilleurs éléments sur la saison passé (Mandanne et Beauvue) ont quitté le navire.

Dernière saison pour Gourvennec à Guingamp ?

Dernière saison pour Gourvennec à Guingamp ?

Confirmer pour s’imposer

Si Guingamp réussit de nouveau à terminer dans le top 10 du classement, mais cette fois-ci sans végéter dans les bas fonds du classement pendant deux ou trois mois, l’EAG se sera fait définitivement sa place en Ligue 1. Un challenge pour cette toute petite ville. Avec les arrivées de Benezet, Privat ou encore De Pauw et le retour de Mana Dembélé, les Guingampais ont fait un mercato correct pour pallier l’absence de leur goleador. Reste à savoir si ces joueurs arriveront à reprendre le flambeau de l’an passée, et s’installer une fois pour toutes dans l’élite.

Le joueur clef : Dorian Levéque

Depuis deux saisons, le défenseur Guingampais s’est imposé comme l’un des patrons de l’équipe. Derrière comme devant, il apporte sa hargne et son esprit de battant plait au Roudourou, qui en fera son chouchou cette saison après le départ de Beauvue.

Benezet va pouvoir s'impose dans un club de Ligue 1.

Benezet va pouvoir s’impose dans un club de Ligue 1.

La recrue : Nicolas Benezet

À Évian, il n’a jamais pu s’imposer. Prêté à Caen l’hiver dernier, le jeune français a participé grandement à la grosse demi-saison de Malherbe avec quatre buts en 12 matchs dont des buts contre Marseille ou Lyon. Son arrivée à Guingamp va certainement lui donner de la confiance et il va pouvoir s’épanouir en Bretagne.

L’espoir : Marcus Coco

Agé de 19 ans, Marcus Coco est un joueur très intéréssant qui propose de la profondeur au milieu de terrain. Jocelyn Gourvennec en a déja fait un de ses poulains et cette saison pourrait être la sienne.

jean-marc-furlan-mardi-soir-apres-la-victoire-de-son_2701716_800x400

Troyes, le retour

Il y a deux ans, Troyes terminait la saison à la derniére place de Ligue 1 et repartait en Ligue 2. Si les résultats bruts justifiaient cette descente, les performances sportives du club beaucoup moins. Bien qu’en finissant dernier, Troyes avait beaucoup séduit. Car Troyes avait décidé de jouer au foot. L’ESTAC était capable de perdre (4-0) au Parc tout en jouant plus que les champions de France. C’est dire. Cet obsession du jeu, Jean Marc Furlan, l’entraineur du club, en a fait son meilleur argument pour convaincre son club. Malgré que le club fasse souvent l’ascenseur, il est depuis 5 ans à la tête de l’ESTAC, ce qui en fera un des entraineurs les plus longtemps en place l’an prochain.

Petit mercato pour survivre

La DNCG a faillit casser le rêve de l’ESTAC en refusant la montrée aux Troyens début juin. Mais la vente de quelques uns de ses éléments (Jean, Carole) ont vite réglé le problème. Avec Benjamin Nivet comme patron, Troyes va continuer à jouer au foot en Ligue 1, histoire de donner une petite leçon aux plus gros qui ne le font pas. Reste à savoir si cette fois-ci, le résultat sera aussi séduisant que la maniére, c’est ce qu’on leur souhaite.

Corentin Jean est l'un des espoirs prometteurs du championnat.

Corentin Jean est l’un des espoirs prometteurs du championnat.

Le joueur clef : Benjamin Nivet

Benjamin Nivet sera le patriarche de la Ligue 1 cette saison. Véritable dépositaire du jeu troyens, il va disputer sa treizième saison dans l’élite, sa vingtième au niveau professionnel.

La recrue : Christian Bekamenga

Le Camerounais s’offre un nouveau challenge avec Troyes. Lui qui a déja connu l’élite avec Nantes n’a pas confirmé ensuite, naviguant entre la Ligue 2 et le National.

L’espoir : Corentin Jean

Transféré à Monaco cet été (qui la prêté un an à son club formateur), Corentin Jean va disputer sa dernière saison dans l’Aube. Considéré comme une vraie pépite du foot français, celui qui avait déja connu l’élite il y a deux ans, a hate de montrer son évolution aux amateurs de Ligue 1.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCinémaCulture

Qui est Michel Hazanavicius, le réalisateur qui fait l’ouverture du Festival de Cannes ?

À la uneFranceSport

Les 5 grands favoris du Tour de France

ActualitéFaits DiversFrance

Disparition de Lesline Ravel : c’est quoi cette "affaire Jubillar bis" ?

À la uneFranceSport

Qui est Cyril Benzaquen, en lice pour le titre de champion du monde de kickboxing ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux