À la uneSport

IndyCar – Romain Grosjean :  »La perfomance est encore là »

Auteur du deuxième meilleur temps des premiers essais libres du Grand Prix de Toronto, Romain Grosjean (Andretti) a rappelé que la voiture est toujours au niveau, malgré les contre-performances récentes.

Sur un tracé resurfacé, Romain Grosjean a signé le deuxième meilleur temps de la première session d’essais à Toronto juste derrière son coéquipier Kyle Kirkwood. De quoi bien débuter ce dixième rendez-vous de la saison pour le pilote Français, avec l’envie d’un retour aux avant-postes après un ventre mou de cinq courses où il n’a pas été épargné par les performances, dont notamment une sortie aux 500 Miles d’Indianapolis et une suspension cassée à Detroit en juin dernier.

En convalescence depuis sa spectaculaire sortie à Mid-Ohio, Simon Pagenaud (Meyer Shank Racing) est remplacé par Tom Blomqvist qui participe à son premier week-end en IndyCar. Il a signé le 26e temps lors des essais.

Interview avec Romain Grosjean

Après la séance, nous avons pu poser quelques questions au pilote Andretti.

Bonjour Romain ! Deuxième meilleur temps des essais à Toronto, quels sont tes ressentis sur la voiture et le tracé ?

L’équipe a fait un super travail : On est premier, deuxième et quatrième (Kyle Kirkwood, lui et Colton Herta), donc on a une très bonne base de travail. Je pense que tout le monde va évoluer tout au long du week-end. Maintenant la piste évolue énormément. Les tours étaient en 67 secondes pour finir en 60 secondes, donc on a gagné presque 7 secondes sur la session. On va continuer à travailler, mais c’est sur qu’on a une bonne base pour commencer.

La dernière fois qu’on a eu l’occasion de se parler, c’était tout juste avant les 500 Miles et tu étais quatrième au championnat. Depuis, la situation a changé, quatre courses sont passées et tu es désormais 12ème avec une stat’ sans appel : seulement 52 points inscrits sur 250 (avec le GP d’Indy, ndlr), donc un déficit de 200 points. Comment expliques tu cette  »baisse de régime » ?

Je ne pense pas que c’est une baisse de régime, mais une succession de choses : On n’a pas été très bons sur les 500 Miles, on a eu un problème mécanique à Detroit, on a souffert de beaucoup de problèmes sur la voiture à Road America puis on s’est ratés en qualifications à Mid-Ohio et on n’a pas pu revenir derrière. Donc forcément ça fait beaucoup de courses où on n’a pas été là où on devait être. Maintenant je pense que la performance est encore là, faut juste qu’on optimise nos week-ends et qu’on fasse en sorte de mieux les terminer.

On imagine que ce week-end à Toronto sera une bonne opportunité pour revenir un peu au général.

Tous les week-ends le sont oui.

CREDIT DE COUVERTURE – PENSKE ENTERTAINMENT

About author

24 ans, amateur de catch américain, basket-ball, de musique et de course automobile.
Related posts
À la uneMédias

The Voice : qui sont nos coups de cœur de la 3ème soirée d’audition ?

À la uneFrance

Salon de l'Agriculture : pourquoi la situation a été tendue pour cette première journée ?

À la uneCinéma

EN DIRECT | César 2024 : Suivez la cérémonie des Césars 2024

À la uneFranceSociété

Qui est Oreillette, l'égérie du Salon International de l'Agriculture 2024 ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux