CultureMusique

Buvette : “C’est un album plus poussé que les précédents”

A l’occasion de la sortie de son dernier clip “Now or never” et de l’annonce de son prochain album pour le 31 janvier 2020. Nous avons eu la chance de rencontrer l’artiste Buvette.

Bonjour Buvette. Vous étiez dans quel état d’esprit au moment d’écrire votre dernier morceau “Now or never” ?

C’est un morceau sur l’instantané, sur l’idée que tout est précieux. Trop souvent on se retrouve dans des situations où l’on réfléchit à telles et telles choses, à des éventualités au lieu de les vivre. Les paroles sont assez courtes et évoquent des choses qui ont une fin dans le temps. Je parles notamment des papillons qui ont une durée de vie très courte. Les choses ne se passent pas deux fois. C’est une sorte de manifeste de vie intense. C’est assez spirituel. Le clip de Thomas Koenig colle très bien au morceau. Je ne voulais pas qu’il y ait une narration. Je voulais que le clip et le morceau concernent juste l’énergie et que ce soit quelque chose de très explosif.

Vous avez annoncé un album pour le 31 janvier 2020 du nom de « 4ever », quelles sont vos attentes vis-à-vis de cet album ?

J’espère juste qu’il va sortir. Je ne suis pas un jeune artiste qui a une structure qui se monte autour de lui. Je n’ai pas un single fort qui tourne à la radio. J’attends juste que cela touche le maximum de personnes. Je veux provoquer des émotions aux personnes qui écouteront le projet. Je ne suis pas dans une optique de passer au Grand Journal juste après la sortie de l’album ou encore faire une tournée aux Etats-Unis. Je suis plus pragmatique.

Comment décririez-vous l’univers musical de cet album ?

Il est assez différent des choses que j’ai pu faire avant. Il est plus sophistiqué dans le son. J’ai travaillé avec un musicien et producteur du nom d’Apollo Noir dont le travail évolue beaucoup dans le Synthé modulaire, dans la synthèse du son. Esthétiquement c’est un disque plus poussé que les précédents. Je pense qu’il fait très années 90.

Est-ce qu’il y aura des collaborations?

Non, tout l’album est en collaboration avec Apollo noir. Il n’y a aucun featuring.

Quelle serait la collaboration de tes rêves ?


Ah je sais pas, bonne question ! Je dirais David Byrne. J’adore son travail. J’aime beaucoup le fait qu’il se questionne beaucoup vis-à-vis de sa musique. Il est en perpétuelle évolution selon ses expériences, les personnes qu’il rencontre. Il a évolué avec son temps

Qu’est ce que vous préparez après cet album ?

Il y aura des concerts. On joue déjà un petit peu en live. Je n’aime pas trop cette notion de faire un album, faire une tournée, arrêter et recommencer ce cercle ensuite. Je préfère continuer de faire des concerts même lorsque je prépare un album. J’intègre les nouveaux morceaux aux live. C’est aussi comme ça qu’ils prennent forme. Je joue déjà en live beaucoup de morceaux de cet album. Il y aura tout de même un peu plus de concerts à la sortie de “4ever”.

A lire aussi: La loi des séries à 100% : La playlist Treme

About author

Très grand intérêt pour le sport, la géopolitique et la culture urbaine
Related posts
À la uneActualitéArt / ExpoCulture

Exposition à taille réelle à Bordeaux : à la découverte du monde des dinosaures

CultureMusique

Interview exclusive de Gwen du groupe Parrad

CinémaCulture

Sam Mendes dans la course aux Oscars après 1917?

ArtArt / ExpoCinémaÉtudiantFestivalMusiqueNon classéSoiréesSortiesVie Étudiante

Passages Festival, la culture à la croisée des genres

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux