À la uneEmissionsFace à la Jeunesse

“La France a été du côté de Daech” – Jean Lassalle | Face à la Jeunesse

Jean Lassalle, député de la 4ème circonscription des Pyrénées-Atlantiques, était le premier invité de la saison dans la nouvelle émission politique de VL : “Face à la Jeunesse”. Retour sur ses principales déclarations.

“J’ai été assassiné politiquement pendant cette campagne”

Interrogé sur sa candidature lors de l’élection présidentielle de 2017, Jean Lassalle pense avoir été “assassiné politiquement”. S’estimant lésé par le traitement médiatique dont il a fait l’objet, il considère qu’il a été censuré car dès que l’on sort du “politiquement correct”, on est écarté du système.

Émission à revoir en intégralité ici :

“Nous ne sommes plus une démocratie”

Jean Lassalle tape du poing sur la table concernant les frais d’entrée à l’élection européenne de 2019. Alors qu’il s’est déclaré tête de liste, il nous confie qu’il faut plus d’un million d’euros pour pouvoir faire campagne (montant remboursé si le candidat fait plus de 3%, ndlr). Il trouve cela scandaleux de devoir dépenser autant pour pouvoir ne serait-ce que se porter candidat et que c’est un frein majeur pour la démocratie.

Par ailleurs, pour conserver son “indépendance”, Jean Lassalle préfère ne pas s’allier avec un groupe parlementaire.

“La France a été du côté de Daech”

Suite à l’affaire Khashoggi, l’Allemagne a déclaré suspendre ses ventes d’armes à l’Arabie Saoudite. La France, elle, n’a pas été aussi catégorique, mais l’affaire aura – au moins – mis en lumière ces ventes d’armes qui peuvent être moralement discutables selon le député. Jean Lassalle estime que la France a même “été du côté de Daech”, l’Arabie Saoudite ayant été un soutien à l’islam radical et que ces armes ont pu être retournées contre la France et ses alliés.

“C’est une commande l’Élysée”

Empêtré dans une affaire d’harcèlement sexuel, Jean Lassalle nie catégoriquement les faits qui lui sont incriminés. “Je n’ai jamais pris une femme par les fesses” lance-t-il même. Il est même persuadé que c’est une affaire politique qui a été directement commanditée par la présidence de la République : “c’est une commande de l’Élysée”

À lire aussi : La présidentielle en portraits : Jean Lassalle

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux de Face à la Jeunesse : Facebook & Twitter

Continuez votre lecture
EmissionsL’Afterschool

Sly Johnson, Merryn Jeann et Elvïa dans l'After School #96

À la uneFrancePolitiqueSociété

L'abstention des jeunes inquiète à l'approche des élections européennes

À la uneActualitéCultureMusiqueSortiesSpectacles

Les Carmina Burana à Rennes

À la uneActualitéFrance

Après le décès brutal de l'ex miss Morgane Rolland, son compagnon bouleversé lui rend hommage

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux