À la uneActualitéFranceRégions

Maine-et-Loire : les pompiers tournent le dos aux élus

Lors de la traditionnelle cérémonie de la Sainte-Barbe à Cholet dans le Maine-et-Loire une trentaine de sapeurs-pompiers ont tourné le dos à leurs élus. Ce geste visait surtout Patrice Brault, le président du Service départemental d’incendies et de secours (Sdic). Le maire de Cholet et le député du Maine-et-Loire étaient également présent.

La Sainte-Barbe est la sainte patronne des sapeurs-pompiers, c’est leur protectrice. Cette cérémonie traditionnelle est l’occasion pour les pompiers de se retrouver autour d’un bon repas convivial et d’honorer leurs camarades qui sont morts durant une intervention. Mais les formalités ont tourné court à Cholet…

« Moins de pompiers, secours en danger »

Ce sont les mots inscrits sur la banderole des sapeurs-pompiers de Cholet après avoir tourné le dos aux élus. Ces derniers dénoncent des problèmes de sous-effectifs et une dégradation de leurs conditions de travail. Un des pompiers de la caserne a posté un message sur Facebook pour dénoncer l’inaction du président du Sdic :

« Nous, l’ensemble des sapeurs-pompiers de Cholet, avons décidé de tourner le dos pendant la cérémonie officielle de la Sainte-Barbe à notre élu, M. Brault, qui est notre président du Service départemental d’incendies et de secours du Maine-et-Loire. Cette personne et notre directeur départemental n’écoutent pas nos revendications et nous poussent à faire cette démarche. Nous pouvons remarquer sur cette vidéo, un certain inconfort de l’élu ainsi que du Maire deCholet. Certes, cette démarche a choqué certaines personnes mais il y a des moments où on ne plaisante pas avec la sécurité des citoyens français. La vie des gens n’est pas un jeu et passe avant tout (le confort de certaines personnes). Les sapeurs-pompiers du Maine-et-Loire vous remercient de votre soutien, en espérant que le message passe. Merci de partager au maximum car les pompiers le font pour votre sécurité.»

 

Le maire de Cholet, Gilles Bourdouleix s’est offusqué : « ce n’est pas acceptable, on s’en va, on n’est pas là pour ces guignoleries ! »

« Les valeurs des sapeurs-pompiers bafouées »

Patrice Brault, le président du Sdic de Maine-et-Loire a répondu à travers un communiqué. Il estime que c’est « un acte grave qui nie les vraies valeurs de nos sapeurs-pompiers. En moins d’une minute, ce sont des heures d’échanges et de négociations qui ont été balayées d’un revers de main. »

Ce dernier explique qu’il allait annoncer dans son discours de la Sainte-Barbe le recrutement annuel de six agents pendants sept ans. Le lundi 3 décembre un Conseil d’administration doit se tenir au Sdic pour discuter des problèmes de sous effectifs et des conditions de travail des sapeurs-pompiers.

Une colère qui s’accumule depuis plusieurs semaines

L’agacement des sapeurs-pompiers en Maine-et-Loire se fait entendre depuis le lundi 5 novembre. Une centaine d’agents avaient manifesté leur frustration à Angers, Saumur, Cholet ainsi qu’au siège du Sdic à Beaucouzé. Depuis, tous les week-ends les pompiers sortent de leurs casernes pour exprimer leur mécontentement.

Ils dénoncent la baisse de leur effectif depuis cinq ans ainsi que l’élargissement de leur périmètre d’intervention.

Patrice Brault leur a fait sept propositions le 20 novembre mais les sapeurs-pompiers les ont toutes refusés…

 

Lire aussi : Les gilets jaunes, un mouvement en dérive ?

Related posts
À la uneBrèvesCinéma

Marvel : la bande d’annonce de Shang-Chi et la légende des Dix Anneaux dévoilée

À la uneBrèves

Chine : des scientifiques ont créé 132 embryons homme-singe

À la uneBrèvesFaits Divers

Un couple de retraités réserve prés de 800 créneaux de vaccination

À la uneCultureInternational

5 éléments pour comprendre … le démon Valak (Conjuring 2, La Nonne)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux