À la uneEnvironnementInternational

Incendies, inondations et chaleurs extrêmes : le Maghreb frappé de plein fouet par des catastrophes naturelles

Après l’Asie, l’Amérique et l’Europe, certains pays d’Afrique du nord semblent à leur tour être victimes de phénomènes climatiques incontrôlables.

Entres autres, la Turquie a été frappée ce mercredi 11 août par des inondations meurtrières à peine quelques jours après avoir été victime d’impressionnants incendies dans le sud du pays, rapporte France Info. Après avoir enregistré de fortes précipitations, le nord de la Turquie a en effet dû faire face à d’impressionnantes inondations ainsi qu’à plusieurs glissements de terrain, qui ont notamment provoqué l’effondrement d’un pont et l’hospitalisation de huit personnes. 

Dans la ville de Katsamonu, un hôpital a dû être évacué face à la violence des inondations. Au total, les autorités déplorent neuf morts, rapporte Le Figaro. Les secouristes sont toujours à la recherche d’une dernière personnes portée disparue.

Un bilan encore plus dramatique en Algérie

La Kabylie, région située dans le nord de l’Algérie, fait également face depuis ce lundi 9 août à des incendies ravageurs. Selon un dernier bilan des autorités, 69 personnes — dont 28 militaires — auraient déjà péri dans les flammes, rapporte France Info. Des scènes de désolation à Tizi Ouzou, ville la plus touchée par la catastrophe, circulent sur les réseaux sociaux, où l’on peut voir des centaines d’habitants contraints de quitter leur maison afin d’échapper à ces feux dévastateurs.

Le gouvernement algérien, qui a fait état de près de 50 départs de feux au même moment à travers le pays, a déclaré fortement privilégier la piste criminelle pour ces incendies. Ce mardi 10 août, quatre suspects avaient ainsi déjà été arrêtés par les forces de police à Médéa et Annaba, rapporte Le Monde.

Des phénomènes aggravés par de fortes chaleurs

Bien que ces incendies meurtriers soient (très probablement) d’origine criminelle, il ne fait aucun doute que les conditions météorologiques actuelles contribuent à l’aggravation de ces phénomènes. Entre autres, des vents importants participent à la propagation de ces feux à travers le pays ainsi que vers la frontière tunisienne. Par ailleurs, le dôme de chaleur qui frappe le bassin méditerranéen depuis plusieurs jours contribue grandement aux sècheresses, et donc à l’intensification des incendies que les équipes d’intervention peinent à maîtriser.

Depuis maintenant plusieurs jours, la Méditerranée est en effet frappée par des températures particulièrement élevées. En Algérie, un pic de chaleur de 47°C devrait ainsi être atteint dans les prochains jours, rapporte Le Monde. En Tunisie, un record a été battu ce mercredi 11 août alors que la ville de Kairouan, située dans le centre-est du pays, enregistrait une température record de 50,3°C, ajoute BFMTV.

© La Chaîne Météo, “Dôme de chaleur du Maghreb à l’Italie

Un appel à la solidarité internationale

Face au drame que connaît aujourd’hui le peuple algérien, plusieurs pays ont leur intention de mettre en place des dispositifs pour leur venir en aide. Comme l’a annoncé Emmanuel Macron via son compte Twitter, la France va ainsi envoyer « deux Canadairs et un avion de commandement » en Kabylie afin d’aider les secours à lutter contre les incendies. Par ailleurs, le Maroc a également indiqué son intention d’envoyer deux Canadairs vers les régions touchées par les flammes, ajoute Le Figaro.

À lire aussi : Les derniers chiffres du GIEC sur le réchauffement climatique sont très inquiétants

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSport

Pour Bound for Glory 2021, Impact Wrestling sort le grand jeu

À la uneInternational

Pourquoi ce regain de tension entre la Chine et Taïwan ?

À la uneActualitéFrance

Jean Castex annonce une "indemnité inflation" pour répondre à la hausse des prix

À la uneInternational

L'acteur Alec Baldwin tue "accidentellement" une personne lors d'un tournage

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux